Nkosi sikelel’ iAfrika¹ !

 

L’Afrique du Sud est un des plus grands pays d’Afrique, les paysages qui la compose sont aussi variés que les origines des gens qui y habitent. La Rainbow Nation connue pour ses safaris renferme bien plus de secrets et de contradictions. Loin des stéréotypes relatifs aux pays Africains quelques fois vrais cependant, ce pays possède de grandes villes où les infrastructures n’ont rien à envier aux pays occidentaux. La population très diverse est généralement résumée aux blancs, aux noirs, aux métis (coloured) et aux indiens. C’est en partie vrai, mais la réalité comme souvent offre un panel bien plus coloré.

 

Johannesburg

Mon aventure sud africaine a d’abord débuté à Johannesburg, la ville “bling being”, bling bling de son surnom « The City of Gold » où avait débuté l’exploitation d’or au 19ème siècle, mais aussi parce qu’elle est le poumon économique du pays et being being pour la célébrité peu valeureuse de son cancer: la criminalité. Flâner à downtown Joburg est peu recommandable sauf le quartier gentrifié de Maboneng peut être, mieux vaut rester dans les northern suburbs: Sandton, Rosebank, Parkhurst par exemple.

Sandton n’est pas seulement un mall mais aussi un lieu de travail et d’affaire, c’est le principal Central Business District, l’équivalent de la Défense à Paris. Vous y trouverez une salle de prière homme et femme au 7ème étage au niveau du parking, entrée 28. Salat al jumua y est tenue tous les vendredis. Pour vous rendre à Sandton en 15 minutes à partir de l’aéroport vous pouvez utiliser le « Gautrain », c’est un train moderne, rapide et sécurisé.

Rosebank offre aussi une salle de prière, renseignez vous au bureau d’information car c’est un peu compliqué à trouver. La nourriture hallal aussi bien dans les restaurants, les fast-foods que dans les supermarchés est abondante à Johannesburg. L’Afrique du sud se veut muslim friendly. 

Au tout début quand j’allais manger une pizza ou prendre un café je me disais que les serveurs étaient très gentil, très serviable et très pro ! Ce qui est le cas. Toujours en partant à chaque fois tel un vrai parisien je me disais « il est drôlement bon le service clientèle ici, ils mériteraient presque un pourboire ! » Le moins que l’on puisse dire c’est que les serveurs restaient sur leurs faims. Car je n’ai compris que quelques jours plus tard qu’il fallait laisser 10 %………de pourboire.

johannesburg-408643

Mayfair est le principal quartier musulman de la ville, faites vous accompagner par un résident local si vous désirez vous y rendre, le centre ville de Johannesburg n’est pas sûr. Un ami suédois sortait de soirée très tôt le matin dans un quartier huppé de Joburg, Rosebank. Il saute dans un des taxis qui, dans la file, attendait la sortie des fêtards. Pensant rentrer tranquillement chez lui celui-ci s’assoupit à l’arrière de la voiture après sa longue nuit à s’éclater entres amis. Le chauffeur de taxi sourit et roule tranquillement. C’est l’aube, il rêve de son lit, ses yeux se ferment doucement quand brusquement le chauffeur sort un pétard ! De l’aube magique à l’aubaine tragique. Mon ami scandinave se fait braquer, no joke ! Il n’a pas eu le temps de comprendre ce qu’il se passait, l’arme l’a terrifié . Quelques minutes plus tard il se retrouve sur le bas côté, fauché mais toujours vivant. Les taxis de Joburg sont fiables en pleine journée. Le soir aussi généralement, mais je recommanderai aux touristes d’utiliser Uber pour éviter les taxis revolvers.

Pour 200 ou 300 rands (15/20 euros) et 8 heures de car plus tard on peut aller profiter des plages chaudes de l’océan indien. Le voyage s’effectue dans de très bonnes conditions, car moderne, hôtesse d’accueil, café, thé et chips sont inclus, la note n’est pas salée.

 

Durban

J’ai donc aussi découvert Durban et ses plages enneigées de surfers déferlant sur les vagues. Durban est une ville ornée d’une végétation luxuriante à majorité ethnique Zulu, Indienne et White British South African. C’est le chef-lieu du foyer du Roi Shaka, plus connu en Europe sous le nom de Shaka Zulu. La vie y est moins chère, les gens très sociable, le climat très agréable. La vie douce et paisible qu’offre Durban côtoie une criminalité aiguë qui raisonne comme la fausse note grave d’une mélodie presque parfaite. Quoi qu’il en soit Durban vaut le détour ! Surtout si vous êtes un amoureux de la nature et des sports aquatiques vous vous sentirez comme un poisson dans l’eau. Vous plongerez dans un monde tropicale et chaleureux, fourmillant de couleurs et de saveurs orientales et africaines qui font de Durban une ville unique aux pays du grand requin blanc.

Les quartiers périphériques sont noyés dans la végétation. Vous pouvez y voir fréquemment un ou plusieurs singes cherchant un habitant prêt à leur lancer à manger. Mais très peu de personnes s’y aventurent, car si vous le nourrissez il risque de rappliquer avec toute sa tribu le lendemain et si vous ne les satisfaites pas, ils se mettront à briser vos fenêtres pour manifester leur indignation face à votre avarice.

voyage halal, tourisme musulman, muslim globe trotter, muslim backpacker, Muslim On The Rod, Tour du monde

Le Cap

Au bout de quelques mois j’ai mis la barre sur Le Cap. Le meilleur moyen de transport reste l’avion, sinon c’est 1400 kilomètres à bicyclette. Les aéroports ont tous des salle de prières, il y en a même deux à celui de Joburg, ainsi que des restos muslim friendly. Le pays possède aussi plusieurs compagnies aériennes low cost de très bonne qualité vous permettant de voler en toute hallalité.

Je vis donc aujourd’hui à Cape Town ou Le Cap en français. C’est une ville très touristique rattachant des chaines de montagnes avec les océans Indien et Atlantique, située dans la province du Western Cape, flanquée de paysages pyrénéens et méditerranéens de part et d’autre. On y parle principalement l’anglais comme dans le reste du pays, mais vous y entendez aussi l’afrikans ou le xhosa de Nelson Mandela.

Chaque année s’y déroulent de nombreux événements sportifs internationaux. C’est une « fit city », dès 5 heures du matin des colonnes de cyclistes s’étendent sur les axes de la ville, les joggeurs sont monnaie courante, les salles de sport battent leur plein. C’est à couper le souffle ! Je sors souvent à 5 heures pour courir le long de la mer. Nous sommes beaucoup de joggeurs. Qu’il est le bon de sentir le sel sorti tout frais de la mer se mélanger à la sueur de son visage et l’air marin caresser ses narines et remplir sa poitrine. Le quartier de Sea Point offre la meilleure expérience pour le jogging du matin ou du soir sur La Promenade, si vous y passez faites-moi signe, je suis là.

Cape Town possède la communauté muslim la plus importante du pays. Les premiers musulmans auraient été déportés des Indes néerlandaises (Indonésie) par les Dutch et ils seraient arrivés au Cap en 1658. D’autres vagues d’esclaves acheminés successivement par bateau sont arrivées de Malaise et d’Inde. Aujourd’hui, la multitude de restaurants halals et de mosquées dans la ville témoigne de l’héritage de cette histoire pas très catholique, mais aussi de la participation des musulmans au conclave du dynamisme économique du pays.

Si vous êtes un voyageur Indiana Jones, les hôtels de backpackers sont nombreux et vous coûteront quelques dizaines de sacs² d’euros. Les safaris, la montagne, le désert, la forêt et l’océan étancheront votre soif de sensations intenses et d’authenticité, tentez de remonter le fleuve Orange en rafting et campez sur ses rives, vous trouverez sûrement de fraîches traces de pattes de lion au petit matin non loin de votre tente.

Les petites natures pourront toujours profiter du très touristique parc national Kruger et tutoyer les Big 5³.

Les safaris muslim owned existent. Un peu cher, mais c’est du très haut standing, idéal pour passer plusieurs jours avec toute la troupe, ou juste pour Tarzan et Jane.

Vous l’aurez compris, l’Afrique du Sud offre une grande diversité de lifestyle, un environnement muslim friendly au-delà de vos attentes, vous ne perdrez pas le nord. Mettez le cap sur la nation arc en ciel, ce pays va vous déboussoler.

 

voyage halal, tourisme musulman, muslim globe trotter, muslim backpacker, Muslim On The Rod, Tour du monde

 

 

 

¹ Nkosi sikelel’ iAfrika: Nom de l’hymne national Sud Africain en langue Xhosa, “Que Dieu bénisse l’Afrique” en français.

² Sac en argot, désigne un billet ou une pièce de mille francs. Au passage aux nouveaux francs français, Sac désigne alors dix francs. (Wikipédia)

³ Les Big five ou big 5 sont un ensemble de cinq mammifères africains mis en relief par les autorités touristiques dans le cadre des safaris photographiques ou de chasse. Les cinq animaux choisis sont le lion, le léopard, l’éléphant d’Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d’Afrique. (Wikipédia)

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le!

 

 

Plus de photos et d’infos? Revenir à la page pays

 

 

 

Aller sur le Forum Afrique du sud :

Forums Afrique du sud

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Afrique du sud”

Vos informations: