Panifier son voyage c’est excitant, mais cela doit se faire de façon méthodique.

 

Commençons par le commencement :

 

1 er chose : faire une liste des pays que vous souhaitez visiter.
Tous les pays que vous rêvez de voir ou dans lesquels vous souhaitez vivre, ceux dont on vous a parlé et pour lesquels vous aimeriez vous faire votre propre opinion. Si vous êtes en couple, il faut tenir compte aussi des désirs de l’autre, il en va de même entre amis ou en famille. Un liste donc ou vous jeter pelle mêle tous ce qui vous passe par la tête et qui s’affinera au fur et à mesure que vous établirez le budget et le planning.

 

2eme chose : le planning
Établir un planning pour avoir une visibilité sur la durée de votre voyage. La plupart des tours du monde durent entre 6 mois à 1 an. Si vous avez moins de 6 mois, il est préférable de faire moins de pays. Privilégiez la qualité à la quantité, car des visites marathon vous fatigueront et vous laisseront une impression d’inachevé.

 

3eme chose : les saisons
Choisir son itinéraire en fonction de la date de départ que l’on aura choisi et des saisons dans les pays traversés est essentiel. On peut gâcher son voyage à cause d’une mousson en Inde avec ses pluies torrentielles, du froid glacial Canadien par –40° ou encore d’un ramadan dans le désert en été à 50° à l’ombre…

 

4eme chose: le budget

Ce point méritait un article à lui seule, que vous pouvez retrouver ICI.

 

Statistiques

Selon tourdumondiste.com « les tourdumondistes passent en moyenne par 16 pays. Le nombre de pays traversés est la plupart du temps compris entre 11 et 21, en fonction de la durée du voyage, de la taille des pays traversés et du rythme auquel on souhaite voyager.

  • 100% des tourdumondistes passent pas l’Asie
  • 93% des tourdumondistes passent pas l’Amérique du Sud
  • 80% des tourdumondistes passent pas l’Océanie
  • Seuls 47% des tourdumondistes passent par l’Amérique du Nord, principalement pour des raisons de budget et parce que certains privilégient des pays plus différents de l’Europe.
  • Seuls 27% des tourdumondistes passent par l’Amérique Centrale ou les Caraïbes, surtout en raison de leur réputation d’insécurité.
  • Seuls 25% des tourdumondistes passent par l’Afrique. Il s’agit surtout d’une contrainte budgétaire. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, voyager en Afrique coûte cher et un passage par ce continent alourdit le coût des billets d’avion. Les transports en commun sont rares et peu fréquents.
  • Seuls 11% des tourdumondistes passent par le Moyen-Orient, en raison de sa proximité avec l’Europe et parce que cette région est considérée comme moins « fun ».
  • Seuls 3% des tourdumondistes passent par l’Asie Centrale (hors Mongolie), car cette région est difficile d’accès et réputée dangereuse.
  • Enfin, l’Europe est très largement évitée lors d’un tour du monde, à part la Russie qui est traversée en empruntant le transsibérien. Les tourdumondistes recherchent l’exotisme et considèrent qu’il est sera encore temps de visiter l’Europe après leur tour du monde. »

 

Hajj/Omara?

Ensuite il est évident que si vous souhaitez comme nous combiner un Hajj ou une Omra, il faut prendre certaine chose en compte: Le visa et sa durée, l’agence et le fait de partir du pays d’origine.

Nous avons essayés d’intégrer une Omar dans notre tour du monde et d’y entrée à partir des Emirats mais on a pas réussi à cause des agences et visas. Il aurait fallu partir de France et y revenir, avec OBLOGATOIREMENT une agence, chose qu’on ne voulait pas. On a su qu’apres que c’était possible en bidouillant différemment. 

 

Si vous avez aimé cet article partagez le!

Aller sur le Forum Tour du monde :

Forums Tour du monde
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Créer un nouveau sujet dans “Tour du monde”

Vos informations:





A propos de l'auteur

Sonia Meunier, 40 ans, artiste, Philippe Meunier, 37 ans, économiste de la construction, fondateurs de "Muslim On The Road" et de la "Hijra des Meunier", vivent et travaillent à Tanger au Maroc.

Articles similaires