Ramadan au Canada

Toronto

 

Le Canada est notre 12e pays de notre tour du monde

Après 10H de bus de nuit en « Megabus », au départ de New York station (34th St b/t 11th Ave & 12th Ave dans le quartier Garment District) réveillés toutes les heures pour faire descendre et monter des voyageurs, nous arrivons enfin à Toronto.  À 40 dollars chacun, c’est imbattable, mais on a morflé. C’est le pire des bus qu’on a pris.

 

On arrive à 6h du mat et nous retrouvons notre amie et Roadeuse Achrafe qui passe nous récupérer. On arrive donc chez elle et nous nous jetons dans son lit. Après 2 heures nous décidons d’aller faire des courses. Nous faisons le tour du quartier pour chercher un supermarché et nous nous imprégnions de l’atmosphère. Nous sommes en plein centre-ville, mais dans un quartier mi- populaire. Nous remarquons qu’il y a beaucoup de personnes âgées et obèses sur des petites voiturettes motorisées. Il y a également beaucoup de clochards et de drogués. Nous nous attendions pas à ça. Au super marché nous remarquons que les produits sont également d’aussi mauvaise qualité qu’aux US. Je suis dégoûtée, car je pensais vraiment trouver des produits européens pour pouvoir manger un peu. La grossesse ne me laisse aucun répit. Même les fruits et légumes ne m’ont pas l’air appétissants et effectivement ils n’auront aucun goût. La nourriture française et arabe me manquait déjà depuis la Malaisie, mais là, ma santé en prend un coup. Voyager enceinte, bah c’est pas top en fait. On rate beaucoup de choses et on est comme une malade.

 

Nous partons à la recherche de boucherie halal avec notre amie. Ce sont surtout des Afghans sur qui nous tombons, dans le quartier du même nom, mais la viande est infecte, on la mastique longtemps dans la bouche. Nous préparons le ramadan qui commencera dans deux jours. Les produits sont surtout indiens, somaliens, égyptiens et afghans. C’est le reflet des communautés présentent, aussi pas d’aliments arabes. On ne peut même pas cuisiner des plats qui pourraient passer pour moi. Mais on bricole avec ce qu’on a.

 

Nous en profitons un soir pour goûter les spécialités du pays : La poutine. Comment décrire la poutine… Des frittes, une sauce immonde noirâtre avec du fromage fondu… On aura essayé. On voudra tenter la côte castor (des beignets frits en forme de la queue dudit animal, avec du chocolat, genre Nutella, du sirop d’érable, du caramel, des bananes/pommes, cannelle), mais devant la bête on à capitulé. Il existe aussi de la viande fumée au sirop d’érable pour les plus courageux, mais je ne crois pas que ça existe en version halal. Donc ça ce sont les spécialités du pays…

 

voyage halal, tourisme musulman, muslim globe trotter, muslim backpacker, Muslim On The Rod, Tour du monde       voyage halal, tourisme musulman, muslim globe trotter, muslim backpacker, Muslim On The Rod, Tour du monde

 

Nous arrivons la veille de la Gay-pride. Cette année elle tombe donc en même temps que le ramadan ! Wai wai ! La ville entière est aux couleurs de l’arc-en-ciel. Ici, elle dure 2 semaines et chaque soir au centre-ville, il y a des animations, soirées et évènements au centre-ville. Même certaines églises se parent des couleurs arc-en-ciel en abordant le slogan : «  gay friendly ».  La mosquée la plus proche de chez nous est accolée à une boutique de lingerie qui fait un peu sexshop et en plein centre-ville. Les fidèles prennent ça avec humour ou indifférence. Nous en discuterons avec quelques personnes rencontrées. Du coup pour faire les salâtes et « taraweh » (prières effectuées chaque soir durant le ramadan après la coupure du jeûne), tous les soirs Philippe traverse le quartier en fête… Je ne peux suivre Philippe pour taraweh, trop malade. Je ne jeune pas d’ailleurs.

 

Toronto est la plus grande ville du Canada. Ville anglophone, elle est également la plus importante pour la communauté homosexuelle, après San Francisco. On voit des affiches partout dans le métro, sur le cancer, ou pour acheter un bien quelconque avec un couple d’homosexuelles comme illustration.

Il faut dire que le Canada, affiche envers toutes les communautés une ouverture exceptionnelle. Elle lutte d’ailleurs contre toutes les discriminations, comme celle qui peut toucher les handicapés. J’ai même vu une publicité avec un handicapé, ventant un produit qui concernent tout le monde. Le racisme est condamné avec fermeté. Les musulmans bénéficient donc de cette ouverture, autant que les autres.

Nous recréons une ambiance familiale avec notre amie, en ce mois sacré pour nous. Nous sommes heureux d’être ensemble. Nous visitons un peu la ville, bien que nous nous consacrions plus au ramadan.

Toronto est divisé en plus d’une trentaine de quartiers approximativement. Évidemment nous n’en avons que quelques-uns :

 

  

 

 

Au centre

  • Le cœur du centre-ville: c’est le nerf de la haute finance. Il y a l’Hôtel de ville, et c’est aussi ici qu’on vient y faire son shopping. Avec le PATH, le plus vaste réseau de shopping souterrain au monde et ces 1200 boutiques  ainsi que l’EATON centre, le centre commercial le plus connu du pays !

(Métro Yong Street/Dundas Square/Union Stration/King et Bay)

  • Old Toronto, Héritage: Les plus anciens quartiers de Toronto ont conservé de nombreux édifices historiques en les convertissant aux besoins modernes. The Esplanade et le Distillery District attirent les amoureux de culture, de gastronomie et les chasseurs de lofts. King et Sherbourne est le coin où déco et design se rencontrent. Quant au Distillery District, il déborde de galeries, de restaurants, de chocolats, de vêtements et de boutiques étonnantes.

(Union Station, St Lawrence Market)

  • Entrainement District: Théâtres, évènements sportifs et artistiques, cinémas, c’est ici que tout se passe.

(Métro Toronto Convention centre)

  • Chinatown : Ici il n’y a pas que des Chinois, mais de nombreuses communautés qui se mélangent harmonieusement. Plus petite que sa consœur américaine, ce quartier a un certain charme avec ses restaurants et cafés conceptuels, ses vêtements d’avant-garde, ses boutiques d’aliments exotiques, et surtout son petit tramway qui le traverse et qu’il faut ABSOLUMENT prendre.

(Spadina Ave at Sullivan St North Side)

 

Au Nord

  • Yorkville: est un quartier étonnamment éclectiques ou hippies, stars, bourgeois ou intellos s’y côtoient. Berceau de l’élite du 19e siècle, le quartier regroupe l’Annex, Yorkville, l’université de Toronto et le Mink Mile. Vous y trouverez des musées, de splendides maisons victoriennes, des condos à faire rêver en plus d’hôtels de luxe et des galeries d’art… Mirvish Village sur Markham est réputé pour ses boutiques uniques et exclusives, ses bijouteries ainsi que les DVD les bandes dessinées.

 

À l’Est :

  • Plusieurs quartiers ici sont collés les uns aux autres : Riverdale, Leslieville, Beach Hill Upper Beaches, Greenwoodcoxwell. Ici ce sont des quartiers en mutations qui ne cessent de se transformer : d’anciennes maisons en appartements ou une prison en maisons de rêves pour les jeunes familles et des communautés de Riverdale, Leslieville et The Beach, il y a l’embarras du choix. Les plages et les parcs font le bonheur des joggeurs, des cyclistes, des amateurs de yoga/tai chi. Le shopping est au cœur du quartier. Le Danforth’s Carrot Common a ses boutiques et restaurants. Coin Queen Street East et Pape, on trouve des objets et vêtements rétro alors que Queen East près de Kew Gardens aligne les vitrines kitchs et cool. À ne pas manquer : la promenade de bois des Beaches, a Beach Hill Upper Beaches, qui commence à Kew Gardens.

(Métro Broadview/ Danforth)

 

À l’Ouest :

  • Quartiers branchés un peu comme Brooklyn. De la petite Italie à Trinity Bellwoods, Little Portugal, West Queen West à Liberty Village, des immigrés venus de partout ont donné vie à des quartiers pittoresques et à de petits commerces sympathiques.

Hôtels atypiques et tout aussi branchés, des galeries et des boutiques de déco industriel, des boutiques indie sur la rue Queen West près de Bathurst et sur Ossington.

(Métro Exhibition pour Liberty village et remonter soit en tramway, soit à pieds Dufferin St jusqu’à Little Portugal, en vous perdant quand même un peu dans les ruelles, puis West Queen et Trinity)

 

Au Sud :

  • Waterfront: Quartier très touristique, avec des condos modernes en veux-tu en voilà. Queen’s Quay Terminal vaut le détour malgré tout. D’abord un dépotoir au 19e siècle, puis fosse à déchets de l’industrie, le front du lac s’est transformé aujourd’hui en un incontournable site pour amateurs de culture, de vélo et de bateau, avec des attractions telles que la tour CN Tower, le Air Canada centre et le Rogers centre.

Toronto Island et Sugar Beach, à proximité, vous permettent de vous évader de la ville en mettant le cap sur Queen’s Quay Terminal. Les iles de Toronto sont vraiment à découvrir. Nous n’avons pas pu les faire, car il pleuvait trop, mais vous pourrez  y voir un style de vie carrément différent. 650 résidents troquent l’auto pour le traversier et vivent la vie de chalet à l’année !

(Marchez ou louez un vélo jusqu’ au Spadina WaveDeck. Allez à l’est vers les traversiers du Harbour Square puis en direction de Ward’s Island)

 

Aux alentours, nous n’irons voir que les chutes du Niagara, sous une pluie glaciale, pour au final être encore une fois écœurés des sites touristiques. Le site en plus d’avoir été « Dysnélisé », est pollué comme on n’aurait jamais imaginé. Une nappe grise et mousseuse recouvre le bas des chutes. En plus l’expédition en bus, plus cher que New York/Toronto (il me semble 50$) a fini de nous énerver.

S’il y a une chose que l’on regrette vraiment, c’est de ne pas avoir pu faire les grands espaces et camper en pleine nature. Car s’il y a une chose intéressante à voir au Canada, c’est bien sa nature sauvage et ses paysages à couper le souffle.

=> Pour réserver des excursions, camping en pleine nature. C’est OBLIGATOIRE: http://www.pc.gc.ca/fr/index

 

 

Encadré à l’est par l’océan Atlantique, au nord par l’océan Arctique et à l’ouest par l’océan Pacifique, le Canada s’étend sur une superficie de 10 millions de km2, ce qui en fait le 2 pays le plus vaste du monde après la Russie. Le territoire contient plus de 31 700 lacs…au nord du 60e parallèle, on retrouve la toundra, les forêts boréales prévalent sur le bouclier canadien alors que plus au sud la forêt mixte et la forêt de feuillus est présente. La glace est prédominante dans les îles arctiques ainsi que sur certaines montagnes côtières de la côte Ouest.

Bref juste sublime la nature dans ce pays.

Mais Philippe ayant oublié son permis nous étions bloqués et impossible pour moi de refaire du bus.

Du coup nous sentons que nous ratons l’essentiel en restant en ville.

 

Toronto nous laissera une impression d’inintérêt. Cela ressemble à New York en moins bien, mais surtout, elle nous décevra et nous donnera une impression d’ensemble sur le Canada qui n’est peut-être pas juste, mais qui ne suscitera pas chez nous, l’intérêt qu’elle suscite en général. Le Canada ne se révèle pas être à la hauteur de ce qu’on en a entendu, pour y vivre du moins. Mais si le Canada est assez ouvert dans sa mentalité, il en va tout autrement dans le travail, les conditions d’installations, et l’obtention de la carte de séjour. Bon ce n’est pas la France non plus, mais ce n’est pas aussi simple qu’on nous l’avait dit. Si le mode de vie, l’alimentation, le climat étaient déjà des aprioris que nous avions, le reste ne nous donne aucunement envie de nous installer ici.

Direction Montréal en bus pour 7H !

 

 

Montréal

 

Nous arrivons à Montréal en fin d’après-midi chez ma famille qui vit là-bas, mais que je ne connais pas. Nous devons y rester une semaine et nous appréhendons un peu. Mais nous serons agréablement surpris, car nous sommes reçus comme des princes. Comme quoi des fois nous avons des aprioris pour rien. Mais ce voyage nous a réservé tant de bonnes surprises. À Montréal il y a pas mal de maghrébins et du coup, l’alimentation qui va avec ! Pour moi c’est un peu de répit. Notre famille nous gâte évidemment avec des mets qui nous avait tant manqués durant le voyage et qui est synonyme de convivialité durant le ramadan. Je mange un peu et me sens moins malade, au fur et à mesure.

Nous apprenons que notre hôte s’est fait agresser en voiture par un facho islamophobe qui lui est rentré dedans en voiture dès qu’il a vu avec sa barbe. Il a été condamné pour agression raciste, mais aujourd’hui il ne peut plus travailler et subit après plusieurs mois une rééducation encore lourde. Il boite et ne se déplace qu’en béquille. Il a eu plusieurs fractures, aux côtes, hanches et jambes. Wai, le Canada est moins raciste, mais il suffit juste que ça tombe sur soi… En tout cas ils ont reconnu le crime raciste et islamophobe !

 

Ma cousine nous fait visiter les lieux important en voiture : Le Parc du Mont Royal, le vieux Port, le vieux Montréal (vite fait), Laval…et nous finissons par la banlieue, plus chics qu’en France.

 

Montréal est la deuxième plus grande ville du Canada. On pourrait dire qu’elle fait office d’île, entourée du fleuve Saint-Laurent. La ville est plus jolie que Toronto avec son style architectural éclectique. On entend l’accent dit « québécois » partout, la ville étant francophone, et mon Dieu qu’il est drôle. Nous aimons beaucoup les maisons du centre-ville avec leur escalier en fer forgé. Mais à choisir, Paris ou Londres sont dix-mille fois mieux.

 

 

Je retrouve une amie et ancienne collègue qui vient juste de s’installer au Canada. Je suis heureuse de la revoir et nous en profitons pour visiter un peu plus le centre-ville à pied, qu’on appelle aussi Ville-Marie et qui se trouve à l’est de l’île : du vieux port nous remontons à pied jusqu’au Downtown ; le vieux Montréal, sa basilique et ses petites ruelles pleines de charmes. Ce qui est bien c’est qu’on peut tout faire à pied, car le centre est petit. Nous continuons par le Village (quartier gai rempli de restaurants et de bars), le Quartier latin et le quartier des spectacles (musées, théâtres, bars, cinémas, concerts, etc.), le quartier chinois (restaurants, boutiques et épiceries asiatiques), et le quartier du Musée (comme son nom l’indique, c’est celui du Musée des Beaux-Arts).

 

C’est vraiment joli. Les petits restaurants alignés aux petites boutiques, des vélos partout, donnent à la ville, une atmosphère paisible de village. Mais nous nous retrouvons sous la pluie rapidement. Ce n’est pas encore l’été indien et nous sentons déjà la fraîcheur du pays. Je n’imagine même pas les hivers…

Philou en profite pour faire Tarawih tous les soirs. La population est aussi assez mixte ici bien que les arabes dominent. Nous quittons notre famille à regret, heureux de les avoir rencontrés. Direction la France pour finir le ramadan avec la famille.

 

Nous y retrouvons une ambiance pour le moins catastrophique, en plein débat et bras de fer avec le conflit palestinien. La France ne nous a vraiment pas manqué. Nous sommes juste heureux de retrouver nos familles et amis au bout de 8 mois de voyages.

Départ au Maroc par la suite, Tanger via Paris, dernière destination de notre voyage…

 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le!

 

 

Plus de photos et d’infos? Revenir à la page pays

 

 

Aller sur le Forum Canada:

Forums Canada
1 sujet (sur un total de 1)
1 sujet (sur un total de 1)

Créer un nouveau sujet dans “Canada”

Vos informations: