Infos pratiques 

 

 

Sécurité

Le Maroc est un pays relativement sûr. Ce qu’il y a le plus a craindre, ce sont les enquiquinements parfois assez lourdement insistant de mendiants, rabatteurs, pseudo guides, commerçants, et à des cas d’arnaques dans les zones touristiques hélas.

Dans le Sahara, Il est fortement déconseillé de s’écarter de la route goudronnée. Tout déplacement le long de la frontière avec la Mauritanie est formellement déconseillé.

Marrakech et Fes détenant les records d’arnaques et d’enquiquinements.

Une arnaque assez répendue qui ne se remarques pas trop. Des pseudos SDF vous demande plutôt que de donner de l’argent, d’acheter de la nourriture, preuve de leur sincérité. Si vous avez de la chance vous vous tirerez pour moins de 10€, qu’ils se dépêcheront de revendre parfois aux commerçant chez qui vous avez acheté les victuailles. Ce sont souvent des drogués, plus que des SDF !

Arnaque sur des services assez flous, qui vont vous sembler gratuit ou d’un montant à fixer par vous-même, ou l’on vous dira « c’est comme vous voulez, ou on verra après ». Puis la facture devient salée. Aussi toujours fixer le prix avant ! Ça évitera nombre de conflits et de discussions sans fin.

Voyager seule

Si le Maroc est un pays globalement sûr, il peut parfois se révéler un peu éprouvant pour les femmes seules. Si vous êtes perdue, demandez votre chemin aux autres femmes! Evitez les endroits déserts ou peu fréquentés (les parcs, les plages). Evitez également de top sympathiser avec les hommes, le message leur parviendra totalement différemment, car il n’y a pas d’amitié hommes/femmes sans sous-entendu certains au Maghreb. Vous devez tenir compte de la culture des pays que vous visitez sans transposer la vôtre, avec votre intention, aussi innocente soit elle.

 

 

Internet/Téléphonie  

De la France vers le Maroc : 00 + 212 (indicatif du pays) + numéro d’appel à 9 chiffres, sans le 0.
Du Maroc vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 également). 

Téléphone portable

Possibilité d’utiliser son propre téléphone portable au Maroc avec l’option « Europe » ou « Monde ».

Acheter une carte SIM/puce sur place : si vous comptez passer des appels locaux (vers des lignes fixes ou des portables), c’est l’option à privilégier. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée (à peine 20-30 Dh) chez l’un des trois opérateurs marocains (Maroc TelecomMéditel et Inwi). Pas mal de petits points de vente dans la plupart des villes. 
On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication. Avant de signer le contrat et de payer, essayez toutefois la carte SIM du vendeur dans votre téléphone – préalablement débloqué – afin de vérifier si celui-ci est compatible. 
Ensuite, il suffit de racheter du crédit de communication (à partir de 10 ou 20 Dh) dans n’importe quelle téléboutique.
Des forfaits très intéressants vers l’international sont aussi proposés. Cette solution est bien plus économique que votre puce habituelle, encore plus si vous tombez sur une promotion.

Internet

Il y a encore des cybercafés mais, comme les téléphones publics, leur nombre tend à diminuer. 1h de connexion revient à environ 5 ou 10 Dh.

Sinon, la quasi-totalité des hébergements pour touristes sont équipés du wifi, qu’ils proposent gratuitement à leurs clients.

  

Décalage horaire

-1h (sauf pendant le ramadan : – 2h). Dès la fin du ramadan, on revient à l’heure d’été (de nouveau seulement 1h de décalage avec la France). Soit 4 changement durant l’année!
Comme le Royaume-Uni et le Portugal, le Maroc vit à l’heure T.U. (Temps universel).
 

Electricité

Tout le pays est équipé de fiches de standard européen de 220 V. Pas besoin d’adaptateur. 

 

Transports

Le Maroc dispose d’un très bon réseau de transports, aussi il n’y a pas de problème pour se déplacer partout dans le pays. La CTM (bus), la RAM (vol) offrent des services efficaces et confortables. Des transports locaux, moins chers et plus amusants, fonctionnent bien également.
La location de voiture reste relativement chère mais vous offre davantage de liberté. Par contre si vous avez peurs de conduire, abstenez vous car dans les grandes villes c’est assez rockn’rolls. Les routes sont bonnes et les autoroutes impressionnantes sillonnent le pays. Même le Rif devient de plus en plus accessible. Dans les secteurs reculés de montagne ou du désert, les routes se limitent souvent à des pistes.

  

Avion

Compagnie nationale, Royal Air Maroc (RAM ; 0890 00 08 00 ; www.royalairmaroc.com) est le principal transporteur pour les vols intérieurs. A ne prendre que si vous n’avez pas le temps, car le tarif est bien plus cher (le double ou triple) qu’un bus ou train. 

La compagnie dessert Tanger, Nador, Oujda, Fès, Casablanca, Er-Rachidia, Marrakech, Essaouira, Agadir, Laâyoune et Dakhla. Vous pouvez acheter vos billets en ligne, dans les agences de RAM et les agences de voyages.

 

Bus

Moyen de transport le plus économique et le plus efficace, les bus sont habituellement sûrs, bien que les chauffeurs ne soient pas toujours prudents. Les gares routières des grandes villes disposent de consignes, parfois ouvertes 24h/24. Cadenassez vos sacs. 

  • Certaines gares routières donnent le tournis avec leurs rabatteurs gesticulant et hurlant les destinations des bus sur le départ. La plupart des villes possèdent une seule gare routière, mais Supratours et CTM ont parfois des terminus séparés, et souvent des bureaux à l’extérieur de la gare. Parfois, des gares secondaires desservent des destinations locales.
  • Les Rabatteurs vous accompagnent volontiers au guichet qui leur verse une commission. Vérifiez bien que le service recommandé est le plus confortable, direct et pratique, ou n’ayez pas peurs de les éjecter!
  • Réservez autant que possible, surtout pour des services peu fréquents ou qui partent d’une autre ville, réservez pour les bus CTM et Supratours. Sur des lignes très fréquentées comme Marrakech-Essaouira et Casablanca-Marrakech, il faut parfois réserver 2 jours à l’avance en haute saison.
  • Les voyages en bus sont bon marché compte tenu des distances. Les tarifs de CTM de Casablanca à Agadir, Marrakech, Fès et Tanger s’élèvent respectivement avec des tarifs à 220, 130, 70 et 100 Dh. Des compagnies, dont Supratours, proposent des billets de 1re et 2e classe, souvent avec une différence de confort minime.
  • Trajets de nuit se fait sur de nombreuses lignes interurbaines, les bus de nuit peuvent être plus rapides et plus frais, mais ne garantissent pas un sommeil paisible.

CTM

La Compagnie de transport et de tourisme au Maroc (www.ctm.ma) possède le réseau le plus complet et dessert la plupart des destinations touristiques. Fondée en 1919, c’est la plus ancienne compagnie de bus du pays.

  • Les enfants paient plein tarif à partir de 4 ans, ce qui rend la CTM 15 à 30% plus chère que les autres compagnies et équivaut à un billet de 2e classe en train ordinaire.
  • Les billets peuvent habituellement s’acheter à l’avance.
  • La plupart des bus CTM sont modernes et confortables. Quelques bus de 1re classe disposent de la vidéo (un agrément discutable), de la climatisation et du chauffage (l’un ou l’autre parfois poussé à l’extrême).
  • Un supplément de 5 Dh s’applique pour chaque bagage.
  • Après avoir acheté le billet, on vous remet un talon pour les bagages, que vous devrez présenter à l’arrivée.

Supratours

L’ONCF, la compagnie ferroviaire, gère Supratours (www.supratours.ma) pour compléter son réseau. Ainsi, les passagers du train qui continuent au sud de Marrakech prennent à la gare des bus pour des destinations comme Agadir et Ouarzazate.

  • Consultez notre carte du réseau ferroviaire et Supratours.
  • Aux billetteries ferroviaires, vous pouvez acheter un billet couvrant un trajet complet, bus compris. Par exemple, vous pouvez voyager d’Azrou à Nador avec un bus à destination de Fès, puis en train via Taourirt.
  • Dans les trains, les voyageurs munis de billets de bus en correspondance ont la priorité.
  • Supratours offre des tarifs et un confort similaires à ceux de CTM.

Autres compagnies

Toutes privées, les autres compagnies de bus desservent essentiellement la région.

  • Dans le Sud, Satas et SAT sont des compagnies fiables, comme Trans Ghazala dans le Nord. Leurs services sont un peu moins chers, confortables et fiables que ceux de CTM et Supratours.
  • En bas de l’échelle des prix et sur des trajets plus courts, de nombreuses compagnies possèdent un ou deux bus fatigués, sans sièges confortables ni climatisation.
  • Ces bus partent quand le chauffeur estime avoir suffisamment de passagers et s’arrêtent fréquemment pour en prendre d’autres. Très bon marché, ils sont corrects pour un court trajet.
  • Les bus les moins chers sont rarement chauffés en hiver, même s’ils traversent les montagnes. Prévoyez des vêtements chauds.
  • La circulation est parfois bloquée par la neige dans les cols de montagne, notamment sur la route Marrakech-Ouarzazate.
  • Dans les vieux bus, la place est limitée pour les jambes et les longs trajets peuvent être pénibles pour les grands.
  • Dans la plupart des bus locaux, tous les passagers ont une place assise.

 

Train

L’un des resaux ferroviaire le meilleur d’Afrique qui relie la plupart des grandes villes. Avec des tarifs raisonnables, ils sont de loin préférables aux bus. ONCF  (oncf.ma) gère le réseau ferré. Le train est particulièrement pratique à Casablanca et Rabat, avec des services toutes les 30 minutes entre les deux villes et vers des destinations proches comme Kenitra. 

Il existe deux lignes principales :

  • de Tanger à Marrakech via Rabat et Casablanca ;
  • d’Oujda ou Nador, au nord-est, à Marrakech, en passant par Fès et Meknès avant de rejoindre la ligne Tanger-Sidi Kacem.

Les trains de nuit Tanger-Marrakech et Oujda-Casablancaont ont des wagons-lits. Boissons et en-cas sont vendus dans les trains. 

= > Excellent site pour les voyages en train, Man in Seat 61(seat61.com) fournit des informations sur les trains marocains.

 

Voiture 

Pour louer une voiture au Maroc, le permis de conduire national suffit. Mais il faut avoir 1 an de permis et une carte de paiement en cours de validité (attention, bien se renseigner car toutes les cartes ne sont pas acceptées). Celle-ci servira lors de la prise en charge du véhicule pour une empreinte de caution. (ou une pré-autorisation relative au montant de la caution).
Sachez aussi qu’en cas de non-rachat de la franchise, la plupart des compagnies bloquent ou préléve le montant de ladite franchise jusqu’à la remise du véhicule, (et celle-ci, qui varie toutefois selon le loueur et la catégorie de la voiture, peut être très élevée !). L’opération est ensuite annulée ou vous êtes remboursé. Il est conseillé de bien se renseigner avant le départ sur les conditions de location et de prévoir, le cas échéant, la disponibilité du montant sur sa carte.

Attention, faites bien le constat et vérifiez bien le véhicule, quitte à prendre des pohtos, pour éviter toutes mauvaise surprise.

Taxi

Moyen de transport le plus simple. Il y en a partout et selon les villes de couleurs différentes. Bleu à Tanger, rouge à Casa, jaune à Marrakech, etc. Attention, il y a une grande différence entre les petits taxis et les grands. Les grands sont pour les longues distances avec prix fixe (qu’on peut négocier), les petits pour la ville avec compteur obligatoire. Les petits taxis ne peuvent prendre plus de trois personnes et parfois vous vous retrouverez à le partager avec d’autres clients. N’ayez crainte, les locaux connaissent les prix et en plus il y a plusieurs compteurs.

 

 

Aller sur le Forum Maroc :

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Créer un nouveau sujet dans “Maroc”

Vos informations: