Nourriture

 

 

Comme un peu partout dans les caraïbes, Cuba n’a pas vraiment de gastronomie. Poulet et porc sont à la base de la cuisine « créole » ainsi que le riz. Le halal à par deux resto à la Havane, inexistant, aussi heureusement qu’il y a les produits de la mer : poissons, souvent frit (parfois nappé de fromage et jambon, donc attention !), crevettes, poulpe et langouste.

Peu de légumes verts, les féculents sont roi. Le congrí ( le plat le plus populaire) est un mélange de riz et de haricots noirs. Vous trouverez des pommes de terre, des bananes plantains frites ou des frites, parfois de l’igname, de la patate douce, du manioc ou du taro. 

 

 

 

Les spécialités cubaines

Le riz et les haricots noirs: le Congri

Bon marché, incontournable des tablès Cubaine.

 

La langouste: langosta 

Vous en trouverez dans la plupart des paladares et des restos touristiques, accompagné de sauce à l’ail. Attention, dans les restos d’État, elle est souvent congelée (un comble) et mal cuite.

 

Le crabe: cangrejo

Si vous passez à Caibarién, au centre du pays, c’est la spécialité locale, sinon peu de restaurants le proposent.

 

Le crocodile 

Etrange au gout, rappel vaguement le poisson et poulet! Vous n’en trouverez qu’à Guamá et dans quelques restaurants de Playa Girón, sur la péninsule de Zapata.

 

La banane plantain: plátano 

Considérée comme un légume, elle est presque toujours servie frite, en rondelles, comme des chips ! 

 

Les fruits 

Au petit déj, dans les hôtels, on vous servira le plus souvent de la banane, de la papaye et de l’ananas car il y a peu de variétés de fruits malgré le fait d’être dans les Caraïbes. Selon l’approvisionnement et la saison, vous goûterez aussi à la goyave la sapotille ou à la mangue (à partir de juin). Les agrumes sont aussi très présents, en particulier le pamplemousse et les oranges, toutefois de qualité moyenne.

 

Les desserts

Un peu de riz au lait, de flan au caramel ou pour les téméraire, des fruits confits sucrés avec du fromage à pâte cuite! Wai wai… et bien sûr des fruits, sinon c’est le vide intersidéral.

 

Boissons

 

L’eau  

L’eau du robinet est potable, mais elle a souvent mauvais goût, et il vaut mieux s’en tenir à l’eau en bouteille, que l’on trouve presque partout. Comptez 1,50 ou 2 CUC pour 1,5 l dans les hôtels et restos et moitié moins dans les petites boutiques. Demandez une agua con gas si vous aimez les bulles, ou natural si vous préférez l’eau plate.

 

Le café cubain

C’est quand même le pays du café! Malheureusement vous le trouverez souvent de mauvais goût, un peu brûlé ou mal torréfié. C’est dans les régions de Santiago et Guantánamo, où l’on trouve l’essentiel des plantations, qu’il est le meilleur – avec un léger goût de vanille. Les Cubains en sont de gros consommateurs et l’aiment fort et bien tassé. 

 

Le jus de canne à sucre: le guarapo

Il est excellent ! Vous verrez un peu partout au bord des routes.

 

Les sodas: refrescos

On trouve des boissons locales, comme internationales. Le vrai Coca-Cola a fait son apparition, mais sous licence mexicaine. Il est deux fois plus cher (2 CUC) que ses succédanés locaux, le Tropicola et surtout le Tukola !

 

 

 

Aller sur le Forum Cuba :

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Cuba”

Vos informations: