Infos pratiques

Avertissements

E.A.U : Sécurité

Les Émirats affichent un taux de délinquance l’un des plus bas au monde.

Le pays ne présente pas de danger particulier, hormis sur les routes, où le nombre d’accidents mortels est élevé (près de dix fois plus qu’au Royaume-Uni).
De fait, la courtoisie au volant n’existe pas. Vous verrez des gens vous couper la route, tourner sans clignotant et faire la course sur les autoroutes.

 

Femmes seules

Les Émirats sont l’une des destinations les plus sûres du Moyen-Orient pour les voyageuses. Elles peuvent prendre des taxis, séjourner seules dans la plupart des hôtels et circuler seules dans la plupart des régions. Ce n’est pas pour autant que certains problèmes, lot commun de tout voyage. Des règles élémentaires de bons sens doivent toujours être respecté. 

 

Respect de la loi, Problèmes avec la police

Aux Émirats, les stupéfiants sont à bannir. La peine minimale encourue pour détention, même d’une quantité infime, est de quatre ans de prison, et la peine de mort est toujours en vigueur pour l’importation et le trafic de drogue (bien qu’elle n’ait pas été appliquée pour ces infractions depuis très longtemps). Si vous êtes pris dans une pièce où il y a des stupéfiants, même si vous n’en consommez pas, vous encourez les mêmes sanctions que leurs détenteurs. La police secrète est omniprésente et compte des agents de nombreuses nationalités.
Des restrictions s’appliquent aussi à l’importation de médicaments vendus sur ordonnance, notamment le diazépam (Valium), le dextrométhorphane (antitussif), la fluoxétine (Prozac) et tout ce qui contient de la codéine. Demandez la liste actualisée à l’ambassade des Émirats. Si un traitement dont vous avez besoin y figure, demandez quels documents il vous faut (ordonnance originale, lettre de votre médecin, etc.) pour être autorisé à l’apporter en toute légalité dans le pays.
D’autres infractions courantes sont passibles d’amende, de prison voire d’expulsion, notamment la consommation d’alcool dans un lieu public non autorisé ; l’achat de boissons alcoolisées sans licence locale ; les chèques sans provision ; la cohabitation hors mariage ; et la consommation de nourriture, de boissons et de tabac en public entre le lever et le coucher du soleil pendant le ramadan pour « les musulmans »d’apparence (faciès d’arabes quoi). Un autre interdit majeur concerne les comportements publics jugés sexuellement explicites ou indécents.
En cas d’arrestation, vous aurez droit à passer un appel téléphonique, ce que vous devriez faire le plus tôt possible (c’est-à-dire avant d’être retenu dans une cellule de police ou en prison dans l’attente de l’enquête). Appelez en premier lieu votre ambassade ou consulat afin qu’ils puissent contacter votre famille et vous recommander un avocat.

N’achetez pas d’articles contrefaits ou piratés, c’est une infraction à la législation locale.

 

Internet/Téléphonie:

Internet

Domaine: .ae, .emarat

L’accès à Internet est très répandu à Dubaï et Abu Dhabi, plutôt moins ailleurs. Wifi disponible quasiment partout dans la plupart des hôtels, à l’aéroport, dans un grand nombre de cafés et certains centres commerciaux, mais à un prix plutôt élevé : 2 Dh la minute…

Carte sim avec internet, disponible pour la semaine ou le mois, à prendre directement à l’aéroport.

 

Téléphone

Indicatif: +971

De l’étranger vers les Émirats arabes unis :  Il faut ensuite composer le code local (Abu Dhabi 02, Al Ain 03, Dubaï 04, Sharjah, Ajman et Umm al-Qaïwain 06, Ras el Khaïma 07, Fujaïrah 09) sans le 0 initial, puis le numéro à 7 chiffres. D’un émirat à l’autre, ajoutez le 0. Les numéros des portables débutent par 050.

Des Émirats arabes unis vers l’étranger : on accède au réseau international en faisant le 00, suivi du code du pays désiré (Belgique 32, Canada 1, France 33, Suisse 41) et du numéro du correspondant, sans le 0 initial.

Appels intérieurs : les appels entre postes fixes sont gratuits à l’intérieur de chaque émirat.

Les cartes téléphoniques sont vendues dans les supermarchés, les stations-service et certaines boutiques (30 à 45 Dh). Tarif réduit en semaine de 14h à 16h et de 19h à 7h, le vendredi et certains jours fériés.

 

Décalage horaire:
+ 2h l’été, + 3h l’hiver.

 

Electricité:

220-240 V, 50 Hz. Les prises, à trois broches carrées, sont les mêmes qu’en Angleterre. La plupart des hôtels disposent d’adaptateurs.

 

Transports:

 Avion

La compétition est rude entre Emirates, la compagnie de Dubaï, Etihad Airways, attachée à Abu Dhabi, et la low cost de Sharjah, Air Arabia.

Emirates et Etihad desservent à bon prix un nombre incroyable de destinations en Europe, Afrique et Asie, permettant de faire escale aux Émirats arabes unis à l’occasion d’une correspondance. Tout est fait pour encourager ces escales, possibles sans supplément.

Air Arabia plaira pour sa part aux voyageurs au long cours en quête de prix mini. La compagnie dessert en priorité les pays du Golfe et ceux dont sont originaires les travailleurs immigrés des Émirats : Inde, Sri Lanka, Népal, Pakistan, Bangladesh, Égypte, Jordanie, Syrie, Kazakhstan, Arménie, Afghanistan, Kenya, Grèce.

Aéroports

Laéroport international de Dubaï est le plus important des émirats. Il compte désormais 3 terminaux, dont 1 terminal exclusivement dédié à Emirates. Ces terminaux sont reliés par des navettes.

Un second aéroport, le Al Maktoum International Airport, annoncé comme le plus grand du monde, a ouvert ses portes en 2010 dans la ville portuaire de Djebel Ali (plus proche de la zone balnéaire). Il n’accueille pour le moment que les avions cargos, mais doit progressivement s’ouvrir aux vols commerciaux.

Plus petit, l’aéroport international d’Abu Dhabi connaît une croissance exponentielle depuis le lancement d’Etihad Airways par le gouvernement de l’émirat en 2004. Il compte lui aussi 3 terminaux. Etihad assure une dizaine de vols hebdomadaires Paris-Abu Dhabi.

Localisé à moins de 20 km de Dubaï, l’aéroport de Sharjah reçoit surtout, en dehors d’Air Arabia, les vols de compagnie de seconde zone.

Un aéroport international est en cours de construction à Ajman, le plus petit des 7 émirats. Il est prévu pour être opérationnel en 2015. Les aéroports de Ras al-Khaïmah et Fujaïrah ne sont d’aucune utilité pour les voyageurs.

 

Bus

Le choix en la matière est assez limité. On peut surtout compter sur la ligne Dubaï-Abu Dhabi desservie par Emirates Express, avec des liaisons toutes les 40 min. Le trajet dure 2h. Départ à Dubaï de la gare routière d’Al Ghubaibah et à Abu Dhabi du terminal de Hazza bin Zayed. Tarif : 40 Dhs l’allée/retour.

Autre option : Al Ghazal, qui offre l’option d’une continuation vers Sharjah. Départs d’Abu Dhabi toutes les 45 min de Defence Road. Tarif : 20 Dhs, l’allée.

En plus des services urbains, Abu Dhabi Municipality Transport assure une liaison vers Al Ain, avec des départs toutes les 30 min. Tarif : 18 Dhs. Il existe aussi une liaison Al Ain-Dubaï avec Al Ghazal.

Dubaï, Abu Dhabi et Al Ain disposent de lignes de bus urbains très bon marché. Prévoyez d’avoir la monnaie, les chauffeurs en ont rarement assez. Pour encourager les transports en commun, Abu Dhabi a mis en place un ensemble d’arrêts climatisés !

L’une des rares lignes de bus internationales accessibles aux Occidentaux est celle qui relie Dubaï à Mascate (Oman) via l’oasis de Hatta, à raison de 3 ou 4 départs quotidiens, le matin ou l’après-midi. Le voyage dure 5h à 5h45. Sharjah est également desservi 2 fois par jour (7h de trajet) et Abu Dhabi une fois (6h30 à 7h).

Les liaisons vers la Jordanie, le Liban, la Syrie et l’Égypte exigent de traverser l’Arabie Saoudite, qui ne délivre pas de visa de transit aux non-musulmans.

 

Train/métro

Pas de train aux Émirats pour l’heure, quoique Cheikh Khalifa ait signé en juillet 2009 un décret prévoyant la création d’une compagnie de chemins de fer…

Le Palm Jumeirah Monorail, un monorail automatisé, relie Palm Jumeirah Island au continent.

Le métro de Dubaï est un métro entièrement automatique, sans conducteur, et un des meilleur au monde (construit par les Japonais). La première section, avec 10 stations mises en service, a été inaugurée le 9 septembre 2009. La deuxième a été inaugurée le 9 septembre 2011. Le métro de Dubaï est devenu en 2010 le métro entièrement automatique le plus long au monde, dépassant le SkyTrain de Vancouver de 3 km.

Ce métro devait permettre de décongestionner les rues de la ville, très encombrées par les véhicules privés. Il devrait également permettre de réduire le temps des déplacements et le niveau de pollution de la ville.

  • d’abord la ligne rouge (52,1 km) qui doit relier Al Rashidiya, dans la partie ancienne de Dubaï, et l’aéroport de Dubaï, en passant par les nouveaux quartiers d’affaires de la ville à Jebel Ali et le littoral. La première section de 10 stations a été partiellement inaugurée le pour une mise en service le 10 septembre. La dernière station a été inaugurée le à Jebel Ali. Deux autres stations sont prévues sur le parcours qui doivent porter leur nombre à 29.
  • ensuite la ligne verte (17,6 km), qui doit relier la zone franche de l’aéroport à Health Care City, et doit rejoindre par deux fois le tracé de ligne rouge avec deux stations de correspondance : Union Square et Khalid bin Al Waleed. Sa mise en service a eu lieu en septembre 2011. À l’heure actuelle, seules 18 des 20 stations prévues sont en service.
  • enfin la ligne mauve de 49 km, dont la construction a commencé en mars 2009 et qui doit relier les aéroports internationaux de Dubai à celui d’Al Maktoum, sur un parcours ne comptant en tout que 8 stations. Sa mise en service est programmée pour 2012.

D’autres lignes, bleue et jaune, sont actuellement en projet.

Voiture

Difficile de se déplacer efficacement aux Émirats sans voiture. Une voiture de location n’est pas très chère, les routes sont excellentes et l’essence n’est pas chère (autour de 50-60 € le plein).

On conduit à droite et les panneaux routiers sont traduits en anglais.

Le permis de conduire international, qui comprend un volet traduit en arabe, est obligatoire en plus du permis national. Il s’obtient gratuitement auprès de la préfecture ou sous-préfecture de votre département et est valide 3 ans.

L’assurance au tiers est elle aussi obligatoire. La plupart des compagnies de location de voiture autorisent le passage de la voiture à Oman à condition de souscrire une assurance complémentaire avant le début de la location. C’est est revanche impossible pour l’Arabie saoudite.

Attention, l’utilisation du téléphone portable au volant est interdit.

Point noir : le code de la route et les règles de sécurité ne sont pas toujours respectés, et les accidents sont fréquents, restez donc prudent. Contrairement à de nombreux Émiriens, respectez les limitations de vitesse : 40-60 km/h en ville, 80-120 km/h sur route. Elles varient assez largement d’un émirat à l’autre, certains (comme Sharjah) étant très pointilleux en la matière, d’autres au contraire totalement laxistes.

En dehors des grandes villes, souvenez-vous que la voie de gauche est réservée aux dépassements, évitez de la bloquer : les vitesses atteignant 200 km/h n’y sont pas rares. Certains conducteurs ont également tendance à entrer sur les ronds-points à toute allure et à tenter d’en sortir depuis les files intérieures. Les passages pour piétons ne garantissent pas que les voitures s’arrêtent, ni même ralentissent.

Si vous avez un accident, même un simple accrochage, vous devrez appeler la police (999) et l’attendre sur place. Si l’accident est mineur, garez votre véhicule sur le bord de la route. Vous ne pourrez pas faire de déclaration auprès de votre assurance sans procès-verbal de la police.

En ville, les embouteillages aux heures d’arrivée et de sortie de bureau sont une plaie, en particulier à Dubaï, à cause de la Creek qu’il faut traverser. Essayez d’éviter d’y rouler entre 7h et 10h, et entre 16h et 20h.