Nourriture

 

La cuisine japonaise est une cuisine raffinée qui possède une forte tradition et de nombreux rites associés à la consommation de celle-ci.

Elle ne se résume pas qu’aux sushis et sashimis, mais est aussi constituée de nouilles, de plats en sauce, de tofu, de poissons, de riz, de légumes et d’algues, généralement assaisonnés avec des condiments locaux comme le wasabi par exemple.

Les Japonais ont aussi importé des recettes qui ont été adaptées et sont ensuite devenues des classiques comme les fritures ou le riz au curry. Il faut dire qu’elle a aussi fortement été influencée par la cuisine coréenne et chinoise.

 

Spécialités:

Le nori:  Des algues comestibles et riches en protéines, utilisées pour la soupe miso, les onigiri…

La soupe Miso  faite à base de pâte de soja fermenté, avec de l’algue wakame, parfois de la ciboulette et du tofu.

Takoyaki:  Spécialité d’Osaka, ce sont des boulettes faites de pâte à crêpe avec des morceaux de poulpe à l’intérieur. Vendu généralement dans la rue, dans des petites échoppes. Attention à ne pas se brûler avec.

Et le thé bien sûr:  Que serait le Japon sans le thé et sa cérémonie. Vous pouvez assister à une cérémonie du thé avec un maître thé à Kyoto dans le Gion. C’est un peu cher la tasse de thé, mais ça vaut le détour. Comptez une trentaine d’euros l’heure.