Le climat

 

 

 

Les meilleures saisons pour voyager en Chine sont l’automne (septembre-octobre) et le printemps (de fin avril à début juin), périodes pendant lesquelles on peut porter des vêtements légers, avec une petite veste ou un sweat-shirt. Ce sont aussi les saisons où les lumières sont les plus belles.
À Pékin, en juillet, dans la journée, le ciel n’est jamais vraiment bleu, il est souvent voilé par des brumes de chaleur et par la pollution. En été (de juin à août), il faut mettre des vêtements très légers (sauf en altitude) ; en hiver (de décembre à février), une tenue bien chaude (pas de chauffage dans le Sud, à de rares exceptions !), des gants et des bonnets dans le Nord. Un vêtement imperméable n’est jamais de trop pour le Sud, quelle que soit la saison.

 

 

Le pays étant tellement vaste, qu’il subit forcément l’influence de presque tous les climats :

Dans l’ensemble, le Sud est chaud et humide, tandis que le Nord est plutôt sec et venteux. Mais la plupart des 18 provinces se trouvent en zone tempérée avec sa dominante : climat subtropical humide.

 

– Au Nord-Ouest : les régions sont arides (Mongolie Intérieure et Xinjiang) subissent de grands écarts de température, avec des étés caniculaires et secs, subissant quelques orages violents, et des hivers froids et secs. Au nord-est, les étés sont brefs et frais, les hivers longs et rudes. Le plateau tibétain, avec une altitude moyenne de 4 000 m, connaît des hivers extrêmement froids et rigoureux, et des étés courts et relativement doux. Il reçoit un ensoleillement abondant toute l’année. En descendant dans la grande plaine de Chine du Nord, où se trouve Pékin, le printemps et l’automne sont assez courts, mais superbes. Vers la mi-avril, des vents de nord-ouest charrient des sables de Mongolie dans la plaine, ce sont les « tempêtes de sable jaune ».

– Dans le centre agricole, le long du fleuve Yangzi, les étés sont toujours chauds et très pluvieux. C’est là que se trouve Wuhan, la première des « cinq fournaises de la Chine ».

– Le long des régions côtières de l’est, le climat océanique, doux et humide, domine, et les quatre saisons sont bien marquées, tandis que dans les plaines du lœss, le long du fleuve Jaune, les étés tendent à être plus longs.

– Le climat de la Chine du Sud est de type subtropical, avec des hivers doux et humides, et des étés chauds et pluvieux. L’extrême frange sud du Yunnan, du Guangxi et du Guangdong, et l’île d’Hainan jouissent d’un climat tropical, ce qui explique l’abondance de récoltes toute l’année.

 

La région la plus privilégiée est celle du Yunnan: non seulement elle bénéficie d’une température agréable tout au long de l’année, mais c’est aussi là qu’on trouve la plus grande variété d’espèces animales et végétales. Attention, il arrive quand même qu’il neige l’hiver en raison de l’altitude (environ 2 000 m).

 

La mousson

La mousson s’étend sur toute la Chine en remontant du sud au nord pendant la saison chaude et en arrosant la partie orientale et centrale du pays. La mousson commence en mai au sud, et à partir de juillet au nord du Yangzi. Elle dure jusqu’en septembre.

La saison des pluies est aussi la période des typhons sur la côte sud-est (Hong Kong notamment) et des inondations sur les cours moyen et bas des fleuves, qui peuvent perturber les transports. Renseignez-vous avant de prendre la route !

 

La météo ici en direct!

 

 

Aller sur le Forum La chine :

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Chine”

Vos informations: