Santé

 

La Malaisie est un pays assez sûr sur le plan sanitaire et jouit de normes élevées en matière de santé et de propreté. De plus, les soins y sont généralement de bonne qualité, prodigués dans des hôpitaux bien entretenus, et les médicaments facilement disponibles.

Mais le problème en Malaisie c’est LE MOUSTIQUE !

Le paludisme est en diminution constante depuis plusieurs années, aujourd’hui limité à des zones peu fréquentées par les touristes. Mais des cas de dengue et de chikungunya ont encore été signalés.

Il faut toujours utiliser des répulsifs anti-moustiques. La plupart – pour ne pas dire la quasi-totalité – des répulsifs anti-moustiques/arthropodes vendus dans le pays sont insuffisamment efficaces. L’Insect Ecran et le Cinq sur Cinq le sont.

 

Vaccins conseillés :

  • Vaccinations « universelles » (DTCP, hépatite B) ;
  • Hépatite A (vaccin indispensable, comme dans tous les pays tropicaux) ;
  • Fièvre typhoïde (d’autant plus que le séjour sera long et/ou précaire) ;
  • Rage (indispensable pour les séjours ruraux prolongés et pour les expatriés) ;
  • Séjours ruraux, prolongés (30 jours minimum), en particulier en zone de rizières et durant la mousson : encéphalite japonaise.
  • La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-polimyélite est conseillée tout comme celles de la fièvre typhoïde et des hépatites A et B (l’encéphalite japonaise également, en cas de long séjour dans une zone rurale).
  • Fièvre aphteuse, paludisme et dengue (prendre un traitement préventif et utiliser des répulsifs anti-moustiques).

 

Dormir sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide chaque fois que vous n’avez pas de climatiseur, ou vous badigeonnez d’anti-moustique.
Attention aussi aux sangsues très présente dans la jungle.