Nourriture

 

La cuisine singapourienne reflète la diversité ethnique de sa population, c’est un mélange de cuisines du monde, avec une dominante asiatique (malaise, chinoise, japonaise, thaïlandaise, indienne, etc. On y trouve également les meilleurs restaurants internationaux  aux monde. La vile compte près de 7 000 du moyenne gamme aux plus chics.

Les Food-courts sont courants en Asie et très rependus; il s’agit d’une salle conjointement occupée par plusieurs enseignes de fastfood. Les Food-courts se trouvent très souvent à l’étage ou au sous-sol des Malls (grands centres commerciaux). Manger dans la rue est possible aux stands de rue (hawker) qui se mettent en place la nuit dans certains quartiers, ou se trouve regroupé dans certains centres, sont des anciens vendeurs ambulants qui se sont sédentarisés, règlementés, c’est sympa et surtout peu onéreux ! Certains petits restaurants occupent tout le trottoir pour y disposer leurs tables.  

 

Les spécialités

Les nouilles singapourienne:  Noddel à la sauce soja et sésame, parfois à la sauce d’huître sauté aux légumes-feuilles y sont associés aux piments. Un délice.

Popiahs:  sont des sortes de rouleaux de printemps frais, légèrement sucrés et non frits. Le popiah est entouré d’une crêpe très fine à base de farine de blé. Ces rouleaux de printemps typiques de Singapour sont en général bourrés de navet cuit à l’étouffée, de saucisse chinoise, de crevettes et de laitue, mais il s’agit d’un plat disponible dans plusieurs variantes : chaque hawker center offre des recettes différentes. Ce plat traditionnel de Singapour provient des Baba-Nyonya (ou Peranakan), les descendants des premiers immigrants chinois installés à Singapour.

Laksa: Le laksa est un autre plat de la cuisine Peranakan, une soupe aux nouilles épicée. Le laksa au curry est composé de lait de coco, alors que l’Assam Laksa est une soupe de poisson acide garnie de morceaux de tofu frit, de poissons, de crevettes et de Saint-Jacques. Une variante typique de Singapour est le Katong Laksa, originaire du quartier Katong : les nouilles sont coupées en petits morceaux, ce qui permet des les manger juste avec une cuillère.

Riz au poulet de Hainan: des plats multiculturels emblématiques. Cette spécialité de l’île de Hainan, au sud de la Chine, est considérée comme le plat national de Singapour. Ce sont des lamelles de poulet cuites à la vapeur et accompagnées de riz cuit dans le jus. Le plat est servi avec des sauces aux piments, au gingembre et au soja. Le restaurant The Chatterbox, situé à l’intérieur de l’Hôtel Mandarin Orchard Singapore sur Orchard Road, est renommé pour son chicken rice.

Chili de crabe: Le Singapore Chili Crab est un plat assez touristique, peu commun dans les food courts de Singapour. Ce sont des gros crabes cuisinés dans une sauce tomate épaisse et un jus à base de piment. La particularité est sa double cuisson – en effet les crabes sont d’abord bouillis puis frits afin que la chair n’adhère plus à la carapace. Le plat est accompagné de petits pains chinois (mantous) utilisés pour saucer le jus du crabe. Les meilleurs chili crabs sont servis dans les restaurants de fruits de mer de la côte est de Singapour.

Les currys et les tandoori indiens font aussi la part-belle à la cuisine Singapourienne.