Religion

 

 

Bouddhisme (94 %), islam (4,6 %), christianisme (environ 1 %), animisme et hindouisme (0,4).
La Thaïlande compte 1,6 million de musulmans, deuxième religion du pays, regroupés dans le sud du pays. La plupart des Thaïlandais musulmans sont d’origine malaise et pratiquent en grande majorité une version modérée de l’islam sunnite, mâtinée d’animisme préislamique.

Un très petit nombre d’individus (0,5% des habitants), essentiellement des membres des ethnies montagnardes évangélisés par les missionnaires et des immigrants vietnamiens, se rattache au christianisme. Une population de taille similaire se partage entre confucianisme, taoïsme, bouddhisme mahayana et hindouisme.
La plupart des musulmans thaïlandais sont sunnites, et d’origine malaise pour les deux tiers. Néanmoins, la population musulmane est assez diverse et compte des immigrants de nombreux pays du monde musulman. La population musulmane connaît une croissance démographique forte.

La foi musulmane en Thaïlande intègre souvent des pratiques et des croyances d’autres religions ou des cultures ancestrales. Dans le Sud, il est même difficile de différencier les pratiques animistes indigènes pour chasser les esprits mauvais des cérémonies islamiques, tant les deux s’influencent.
La grande majorité des musulmans de Thaïlande se trouve dans les provinces du grand Sud, qui bordent la Malaisie : Yala, Pattani et Narathiwat. On trouve aussi beaucoup de musulmans à Bangkok.
En plus des Thaïs, des groupes ethniques de Thaïlande ont émigré de Chine, du Pakistan, du Cambodge, du Bangladesh, de Malaisie, et d’Indonésie.

L’islam est représenté officiellement en Thaïlande par le Chularatchamontri. Le Conseil National des musulmans est constitué de cinq personnes qui conseillent les ministres de l’Intérieur, de l’éducation et des affaires religieuses au sujet de l’islam. Ils peuvent obtenir des aides financières pour des écoles ou pour la construction de mosquées importantes, ou même pour des pèlerinages à La Mecque. La Thaïlande soutient aussi une centaine d’écoles islamiques du premier et du second degré. Elle accueille des banques islamiques, des magasins et d’autres institutions.

 

Halal food :
La plupart de la nourriture halal qui circule, ne circule que dans les quartiers musulmans.
Exemple à Chiang Maï vous avez une rue à côté de la mosquée principale qui s’appelle Halal street, dans laquelle vous trouverez le soir pas mal d’échoppes de rue avec des plats variés. Pareils pour les îles à majorité musulmane comme Kho Yao Noi.

 

Mosquées :
Vous pourrez trouver des mosquées dans la plupart des villes du royaume localisées dans certains quartiers des villes.

 

(Source Wikipédia)