Infos pratiques/

Transports 

 

 

 

 

 

 

 

Décalage horaire

+ 1h en été, + 2h en hiver.

 

Electricité

Il s’agit de 220 volts et de prises européennes.

 

Internet/Téléphonie

Téléphone

De l’Europe vers la Turquie : 00 + 90 + l’indicatif de la région (sans le « 0 ») suivi du numéro à 7 chiffres de votre correspondant.

De la Turquie vers la France00 + 33 (pour la France) ou 32 (pour la Belgique) ou 41 (pour la Suisse) + le numéro de votre correspondant à 8 ou 9 chiffres (sans le 0 initial).

Appel à Istanbul : Istanbul a la particularité de posséder deux indicatifs régionaux téléphoniques : 212 pour l’Europe, 216 pour l’Asie. Pour appeler la même rive, composer seulement le numéro à 7 chiffres. D’une rive à l’autre, ne pas oublier de composer le « 0 » et l’indicatif (le tarif reste identique).

Dans le reste du pays : 0 + l’indicatif de la région qui comporte 3 chiffres (si vous appelez d’une autre région, bien entendu) + le numéro du correspondant (à 7 chiffres). Exemple, depuis Istanbul vers la Cappadoce : 0 + 384 + 7 chiffres. Si vous êtes déjà en Cappadoce, ne faites que les sept chiffres de votre correspondant.

Il y a des téléphones publics un peu partout. Ils fonctionnent avec des télécartes, en vente dans les bureaux de poste et de nombreux petits commerces, de 50 et 100 unités (compter respectivement 5 et 10 TL).

 

Téléphone portable

Vous pouvez utiliser votre propre téléphone portable en Turquie si vous disposez de l’option « Europe » ou « Monde ». Sinon le plus simple, si vous avez de nombreux appels à passer, ou si vous restez longtemps, c’est d’acheter une carte SIM sur place : Türkcell. La meilleure compagnie du pays.
On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication. N’oubliez pas de vous munir d’une pièce d’identité.
Et comme toujours, essayez la carte SIM avant de partir avec, afin de vérifier si celle-ci est compatible avec votre téléphone (préalablement débloqué bien sûr). Vous n’avez ensuite qu’à la rechanger.

 

Accès à Internet

Vous pourrez avoir accès partout quasiment au wi-fi. Et il y a pas mal de cyber dans les grandes villes au alentour d’1 TL. Sans compter les Hôtels, auberges, pensions qui disposent d’un accès au réseau.

Par contre certains sites peuvent être bloqués suite au dernier push.

 

 

Transports

Pour Istanbul cliquez ICI.

 

Avion

La Turquie à un bon réseaux aérienne, avec une compagnie élue parmi l’une des meilleurs au monde :  Turkish Airlines. De nombreuse compagnies favorisent la concurrence qui permettent aux voyageurs de trouver des billets abordables.

  • Turkish Airlines(thy.com). La compagnie nationale, possède le réseau intérieur le plus développé du pays.
  • Sun Express(sunexpress.com.tr). La filiale de Turkish Airlines couvre un réseau pratique d’une vingtaine d’aéroports ; la plupart des vols sont au départ d’Antalya ou d’İzmir.
  • Anadolu Jet(anadolujet.com). ert un large réseau d’environ 40 aéroports.
  • Atlasjet (atlasjet.com). Un réseau se limitant aux villes d’Adana, d’Antalya, de Bodrum, de Dalaman, d’İstanbul, d’İzmir et de Lefkoşa (Nicosie) – Chypre du Nord.
  • Onur Air(onurair.com.tr). Assure des vols entre İstanbul et une dizaine de villes, d’Adana à Trabzon (Trébizonde).
  • Pegasus Airlines(pegasusairlines.com). Réseau pratique englobant une trentaine d’aéroports, incluant des destinations orientales lointaines comme Batman ou Erzurum.

 

 

Bateau

İstanbul Deniz Otobüsleri (www.ido.com.tr) et BUDO (budo.burulas.com.tr) assurent des liaisons en bateau de passagers et en car-ferry sur la mer de Marmara. Itinéraires depuis/vers İstanbul :

  • Kabataş-îles des Princes
  • Kabataş-Bursa (Brousse)
  • Kadıköy-Bursa (Brousse)
  • Yenikapı–Bandırma, Bursa (Brousse) et Yalova

Gestaș (www.gestasdenizulasim.com.tr) assurent des liaisons en bateau de passagers et en car-ferry  à travers les Dardanelles et depuis/vers les îles turques de Bozcaada et Gökçeada, sur la mer Égée.

 

 

Autobus

Modèle du genre, le réseau de bus interurbains (de grands véhicules modernes et confortables) dessert en permanence toutes les destinations, à des tarifs très raisonnables. Son excellence est telle qu’il suscite des commentaires élogieux de la part de presque tous les touristes. Pendant le trajet, vous aurez droit des boissons chaudes et à des en-cas, sans parler des doses généreuses de kolonya (eau de Cologne parfumée au citron).

 

Compagnies de bus longue distance

Voici certaines des meilleures compagnies de bus. Toutes couvrent de vastes réseaux.

  • Kamil Koç(kamilkoc.com.tr). Dessert la plupart des grandes villes de l’ouest t du centre de la Turquie et le long de la côte de la mer Noire.
  • Metro Turizm(metroturizm.com.tr). Dessert la plupart des villes à travers la Turquie.
  • Ulusoy(ulusoy.com.tr ; İnönü Caddesi 59). Dessert la plupart des grandes villes de l’ouest et du centre de la Turquie et le long de la côte de la mer Noire.
  • Varan Turizm(varan.com.tr). Dessert l’ouest de la Turquie, mais aussi Ankara et la côte de la mer Noire.

 

Billets

Vous pouvez les acheter à la gare routière (l’otogar), souvent en périphérie du centre ville. Mais il est conseillé de vous y prendre un peu à l’avance pour éviter  l’affluence des jours fériés/week-ends ou vacances scolaires (de mi-juin à début septembre). Certaines compagnies permettent de réserver en ligne. Vous pouvez également choisir vos sièges. Le vendeur dispose d’un plan des sièges sur lequel les places vendues sont barrées d’une croix. Il vous assignera une place si vous ne lui demandez pas.

 

Les Servis

Sont des mini bus que les compagnies de bus assurent pour rejoindre ceux ci à la gare routière (genre de navettes gratuit). Pensez à poser la question “Servis var mı ?” (“Y a-t-il un servis ?”). Quelques rares agglomérations, dont Ankara et Konya, en sont dépourvues.
Quand vous achetez votre billet, renseignez-vous directement au bureau de la compagnie pour savoir s’il existe un servis. En revanche, on perd beaucoup de temps à attendre.

 

Agences locales recommandées pour circuits

  • Bougainville Travel(bougainville-turkey.com ; İbrahim Serin Sokak 10, Kaş). Tour-opérateur anglo-turc de longue date basé à Kaş, offrant toute une palette d’activités et de circuits au bord de la Méditerranée.
  • Crowded House Tours(crowdedhousegallipoli.com ; Eceabat). Circuits dans la péninsule de Gallipoli et dans d’autres régions, dont la Cappadoce, et à Éphèse.
  • Eastern Turkey Tours(easternturkeytour.org ; Ordu Caddesi). Agence basée à Van, spécialisée dans l’est de l’Anatolie, la Géorgie et l’Arménie. Adresse recommandée.
  • Fez Travel(feztravel.com). Circuits dans tout le pays, notamment dans la péninsule de Gallipoli et à bord des “Fez Bus” – circuits pour routards.
  • Kirkit Voyage(kirkit.com). Spécialiste de la Cappadoce proposant des circuits sur mesure dans tout le pays, notamment à İstanbul et à Éphèse. Français parlé.

 

Minibus  ou Dolmuş?

Les Dolmuş circulent d’une ville à l’autre, partent à heure fixe mais la plupart du temps ils attendent d’être au complet. Quant aux minibus, se situent en général entre le Bus et le Dolmuş, à la particularité d’être inconfortable et étroits.

 

 

Train

La Turquie dispose d’un bon réseau ferroviaires qui s’est vu doté, il y a peu, de trains à grande vitesse comme sur la ligne İstanbul-Ankara. La Compagnie nationale des chemins de fer turcs (T.C. Devlet Demiryolları, TCDD ; www.tcdd.gov.tr) couvre assez bien le pays, à l’exception notable du littoral.Pour rejoindre les côtes méditerranéenne et égéenne, vous devrez prendre le train jusqu’à İzmir ou à Konya, puis continuer en bus. Pour plus d’informations, allez sur www.seat61.com/Turkey2.

Pour les longues distances, n’hésitez pas à faire un voyage de nuit pour économiser une nuit d’hôtel, également si vous n’avez pas trop de temps. Vous avez plusieurs niveaux de confort. 
Un wagon couchette (küşet) possède des compartiments de 4 (parfois 6) places, avec siéges convertibles en couchettes superposées. Le wagon yataklı est la meilleur solution pour les femmes voyageant seules. Il comprend des compartiments à 1 ou 2 lits, avec lavabo et draps. Evidement plus cher.

 

Lignes longue distance

Voici quelques liaisons desservies au départ d’Ankara :

  • Adana via Kayseri
  • Diyarbakır via Kayseri, Sivas et Malatya
  • İzmir via Eskişehir
  • Kars via Kayseri, Sivas et Erzurum
  • Kurtalan (près de Hasankeyf) via Kayseri, Sivas, Malatya et Diyarbakır
  • Tatvan (lac de Van) via Kayseri, Sivas et Malatya

 

Lignes à grande vitesse :

  • Ankara-Konya
  • Eskişehir-Konya
  • İstanbul Pendik-Eskişehir-Ankara
  • Autres lignes pratiques :
  • İstanbul-İzmir (avec ferry vers/depuis Bandırma)
  • İzmir-Selçuk-Denizli

 

Réservations

Réserver à l’avance durant les fêtes religieuses et les jours fériés, les vacances ou les week-end.
Vous pouvez acheter vos billets dans les gares (seulement les grandes gares pour les couchettes), ou auprès d’agences de voyages et sur www.tcdd.gov.tr ; pour vous aider au cours de la transaction, le site www.seat61.com/Turkey2.htm vous guidera pas à pas dans la navigation.

 

Tarifs et forfaits

Les cartes InterRail (francais.interrail.eu) et Balkan Flexipass (renseignements sur www.raileurope.ca) sont valables sur le réseau ferré turc. Renseignements sur le site: www.eurail.com.

Le train revient moitié moins cher que le bus. Un billet aller-retour peu coûter jusqu’à -20% que 2 allers simples. Les enfants de moins de 8 ans voyagent gratuitement. et réductions de 20% pour les  étudiants et les seniors de 60 ans et plus (sur présentation d’une pièce d’identité).

Accès à des trajets illimités dans les trains nationaux, pendant 1 mois avec les cartes Train Tour Card (Tren Tur Kartları) proposées par la Compagnie nationale (TCDD ; www.tcdd.gov.tr). Disponibles dans les grandes gares. Il existe également des cartes valables uniquement sur les trains à grande vitesse, les trains nationaux (sauf les voitures-lits et couchettes) ou les voitures-lits et les couchettes.

 

 

Vélo

Il est agréable et simple de circuler en vélo en Turquie (pas qu’à Istanbul). D’ailleurs il y a même une carte de cyclotourisme, intitulée Köy Köy Türkiye Yol Atlasi, qui est en vente dans les librairies de la capitale. Il est possible de louer des vélos pour une courte durée, dans les stations balnéaires et dans les villes touristiques de Cappadoce.

Il est généralement possible de transporter gratuitement son vélo à bord des bus, des trains et des ferries. Toutefois, dans certains bus, on vous facturera la place occupée.

 

 

 

Voiture et moto

C’est une vrai liberté d’explorer la Turquie en voiture mais cela peut générer beaucoup de stresse (surtout dans les grandes villes) et de temps. Le pays fait presque 1,5 fois la France. 

L’état des routes est corrects, ainsi que la signalisation. Les itinéraires les plus empruntés par les voyageurs, le long des côtes égéenne et méditerranéenne, offrent d’excellentes conditions de conduite en plus d’être extrêmement belles. De bonnes autoroutes relient la frontière bulgare, près d’Edirne, à İstanbul et à Ankara, ainsi qu’İzmir à n’importe quel site de la côte, jusqu’à Antalya.
En hiver, attention au verglas. Quand il est particulièrement rude, il faut rouler avec des chaînes presque partout, hormis sur les côtes méditerranéenne et égéenne. Dans les régions les plus reculées, la police pourra vous arrêter afin de vérifier que vous êtes bien équipé pour les urgences. Dans les régions montagneuses, comme le nord-est de l’Anatolie, la fonte des neiges et la pluie peuvent provoquer de dangereux glissements de terrain et des chutes de pierres. Entre İstanbul et Ankara, sachez qu’une nappe de brouillard particulièrement épaisse se forme parfois aux environs de Bolu, réduisant considérablement la visibilité, même en été.

Assurance

Il est obligatoire de posséder une assurance automobile internationale au tiers si vous venez avec votre propre véhicule. Si vous n’êtes pas assuré pour la Turquie (renseignez-vous bien avant le départ), sachez que vous pourrez facilement contracter une assurance complémentaire à la frontière pour environ 80 €/mois.

Consultez le site du Touring et Automobile Club de Turquie (www.turing.org.tr/eng/green_card.asp) pour plus de détails.
À la location, on vous imposera, comme c’est souvent le cas, une assurance tout risque sans franchise ). Lisez bien tout ce que couvre l’assurance (vol, dégâts sur la voiture, pneus, débris de verre etc…). Vous aurez sans doute à rajouter quelques euros pour ces derniers.

 

Code de la route

Le code de la route est le même que le notre. Donc circulation à droite et priorité à droite. Mais attention, beaucoup circulent en plein milieu de la route et ne cèdent la priorité à personne! La vitesse est limitée à 50 km/h en ville, à 90 km/h sur les nationales et à 120 km/h sur les autoroutes.

 

Location

Il faut avoir au moins 21 ans et posséder son permis depuis un an au minimum pour louer une voiture en Turquie. La plupart des agences exigent le paiement par carte bancaire. En principe, les voitures sont équipées d’une boîte de vitesses manuelle ; les voitures à boîte automatique sont plus chères. La plupart des grandes enseignes facturent des frais très élevés pour louer une voiture à un endroit et la restituer à un autre : d’environ 150 TL à plusieurs centaines d’euros pour les plus longues distances.
Les agences internationales sont représentées dans les grandes villes et dans la plupart des aéroports. Dans l’est de l’Anatolie, en particulier, limitez-vous aux sociétés connues car souvent, les enseignes locales ne fournissent pas d’assurance. Par ailleurs, même les grandes agences de l’est du pays sont en fait des franchisés, de sorte qu’il faut toujours lire soigneusement le contrat, surtout la rubrique relative à l’assurance. Demandez-en un exemplaire en anglais.
En cas d’accident ayant endommagé votre voiture ou un autre véhicule, ne bougez pas la voiture avant d’avoir trouvé un officier de police qui pourra établir un kaza raporu (constat d’accident). On pourra vous demander de subir un alcootest. Contactez votre agence de location dès que possible. L’assurance pourrait ne pas vous couvrir s’il s’avère que vous étiez sous l’influence de l’alcool ou de la drogue, que vous rouliez trop vite ou que vous n’avez pas présenté le constat d’accident dans les 48 heures à l’agence de location.
Les loueurs fournissent le plus souvent des voitures dont le réservoir est quasi vide, sauf demande express.
Voici quelques agences :

 

Péages

La Turquie possède un système de péages appelé HGS (Hızlı Geçiş Sistemi – “système de transport rapide”). Le paiement des péages est automatique si vous louez une voiture en Turquie ; le véhicule est équipé d’un autocollant avec une puce électronique. Vous payez simplement l’agence de location un forfait d’environ 10 € pour une utilisation illimitée des autoroutes. Assurez-vous que la voiture est bien équipée d’un appareil qui devrait se trouver dans la partie centrale supérieure du pare-brise. Dans le cas contraire, vous risquez de payer une amende.
Si vous conduisez votre propre voiture, vous devez enregistrer le véhicule et acheter des crédits dès que possible dans un bureau de poste.

 

Permis de conduire

Un permis de conduire national en cours de validité suffit. Le permis de conduire international est bien sûr accepté.

 

Stationnement

On peut se garer facilement dans les petites villes et les villages. En dehors des grands centres, vous trouverez souvent une place près de votre hébergement et des sites touristiques. Dans les grandes villes où les places sont comptées, il existe habituellement de nombreux parkings au tarif horaire peu élevé et où les véhicules sont en sécurité la nuit. Il faut souvent confier ses clés au gardien du parking.
Parkings des hôtels Les hôtels de catégorie supérieure, ainsi que quelques établissements de catégorie moyenne, mettent un parking couvert à disposition de leurs clients. La plupart des autres hôtels de catégorie moyenne et des hôtels bon marché disposent quant à eux d’une ou de deux places de stationnement réservées dans la rue. Dans le cas contraire, vous pourrez soit trouver un parking surveillé à proximité, soit vous garer dans la rue. Dans les deux cas, il faudra payer. Le mieux est de vous organiser au moment de réserver votre chambre.
Attention! Si vous êtes mal garé, votre véhicule risque d’être embarqué par la fourrière, avec ce que cela suppose de frais et de tracas administratifs. Donc respectez les régles.

 

Venir avec son propre véhicule

A priori, la durée de séjour autorisée pour un véhicule ne dépasse pas un mois. La date d’obligation de sortie du territoire est imprimée sur le document qui vous sera remis à votre entrée en Turquie. N’oubliez pas de vous munir de votre carte grise et de la carte verte (certificat d’assurance).

 

 

 

 

 

 

Aller sur le Forum Turquie :

1 sujet (sur un total de 1)
1 sujet (sur un total de 1)

Créer un nouveau sujet dans “Turquie”

Vos informations: