Infos pratiques/ 

Transports 

 

 

 

Internet/Téléphonie

Téléphone 

De la France vers l’Albanie : 00 (tonalité) + 355 (indicatif de l’Albanie) + numéro du correspondant.
De l’Albanie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial.
Appels intérieurs : pour appeler d’une ville à l’autre, il faut utiliser le code régional à 2 ou 3 chiffres, suivi du numéro à 8 ou 7 chiffres (respectivement).

Le réseau traditionnel n’étant pas au mieux de sa forme, la plupart des Albanais utilisent le portable : on compte quatre fois plus de lignes cellulaires que de lignes fixes ! La plupart des opérateurs français couvrent la région, mais attention, les appels effectués sur votre portable depuis l’Albanie sont chers, en particulier sur un autre portable. Sur place, les opérateurs téléphoniques proposent des offres adaptées à chaque budget.

 

Internet 

L’accès à Internet est assez accessible dans l’ensemble. On trouve des cybercafés dans toutes les villes et les prix sont abordables. L’accès est également développé dans les bars et les hôtels.

 

 

 

Décalage horaire

L’Albanie est à la même heure que la France, donc aucun décalage horaire.

Durée de vol direct : environ 2h40 pour les vols directs de Paris-Tirana.

 

 

Electricité

Tension électrique : 220 V, 50 Hertz, comme en France. Les prises comme en France également. Les coupures durant une bonne demi-journée ne sont pas rares et assez pénible.

 

 

Transports

Une multitude de choix s’offrent à vous pour vos déplacements en Albanie. La plupart des gens voyagent en bus, vous en trouverez dans toutes les grandes villes. Economique et facile, c’est le moyen le plus simple pour se déplacer. Pour ce qui est de la voiture et de la moto, cela ne fait que quelques années que l’Albanie possède un code de la route, aussi attention à la conduite des locaux. L’état des routes s’améliore mais reste néanmoins dangereux.

 

 

Avion

Les compagnies desservant l’Albanie : 

Alitalia

Transavia

Lufthansa

Adria

Air France

British Airways

Air Serbia

Turkish Airlines

Aegean Airlines

Austrian Airlines

 

Bus et minibus

Meilleure manière de se déplacer en Albanie si l’on n’est pas motorisé. Les bus sont un peu moins rapides que les minibus, mais un peu moins chers et peut-être un peu moins dangereux… Cela dit, la conduite des uns et des autres laisse à désirer. Le confort des bus est variable, certains sont modernes avec air conditionné, d’autres exigus.

Inconvénient : si les départs sont réguliers le matin, ils le sont de moins en moins au fur et à mesure de l’après-midi, sauf pour quelques villes proches.

Chaque ville dispose de sa propre gare routière. Tirana en possède même deux.

En ville, les bus urbains sont très bon marché (0,22 à 0,25 centimes). À Tirana, ils fonctionnent de 6h à 22h.

 

Train

Les lignes sont peu nombreuses (pas d’accès aux pays voisins), les trains vétustes et lents, souvent bondés, mais les prix vraiment bas. De Tirana, Durrës est desservi plusieurs fois par jour (la ligne la plus utile), ainsi que Shkodër, Vlorë et Pogradec. La notion d’horaire n’existe pas vraiment.

On ne conseille vraiment ce moyen de transport qu’aux passionnés de train qui voyageront dans l’une des plus vieilles locomotives d’Europe !

 

Bateau

Départ tous les jours et nuits d’ Italie Bari-Durrës, Brindisi-Vlorë ou à partir de Patras et Igoumenitsa en Grèce. Il y a plusieurs compagnies et plusieurs ferries qui font ces trajets.

 

Voiture

Permet de voir bien plus de choses que si l’on s’en remettait aux seuls transports en commun en plus de la libeté de mouvement. Certains choisissent de venir avec leur propre véhicule : un véritable périple. Pour ceux qui arrivent du Monténégro par Podgorica, sachez que la frontière n’est pas indiquée.

 

Louer une voiture en Albanie

Les grandes compagnies internationales proposent des tarifs à partir de 100 € la journée et dès 350 € la semaine, mais il est possible de trouver des locations moins chères avec Auto Europe (aux alentours de 200 € la semaine) ou auprès des petits loueurs locaux. Vérifiez bien l’état du véhicule, assurez-vous d’être en kilométrage illimité et d’avoir l’assurance comprise. Très abordables si l’on s’y met à plusieurs.

 

Avertissement sur l’état des routes

Nombreuses sont encore les routes qui ne sont pas goudronnées. Si les grands axes ont été bien refaits (Shkodër – Tirana – Monténégro), les routes secondaires sont souvent en piètre état, donc dangereuses : de nombreux accidents sont à déplorer.

Routes accidentés, travaux… vous risquez fortement d’être confrontés au manque ou à l’absence de signalisation, en plus des chauffards. Pour toutes ces raisons, évitez de conduire de nuit, surtout sur les routes de montagne.

Attention en cas d’accident : les conducteurs sont rarement assurés, certaines voitures volées, le ton monte vite…

Signalons une autoroute reliant Tirana à Fier en passant par Dürres (gratuite). La route côtière reliant Vlorë à Saranda, à flanc de falaise par endroits, est quant à elle déconseillée aux camping-cars. Certains réussissent à passer mais souvent au prix d’une casse plus ou moins importante.

Les limites de vitesse sont peu respectées, mais la police, très présente, veille de plus en plus. Les feux de croisement doivent être allumés de jour comme de nuit. La rareté des indications routières rend la carte indispensable. D’autant plus que Google Map ne couvre pas l’ensemble du pays.

Attention piétons, les voitures ont tendance à se croire prioritaires sur les piétons…

 

 

 

 

Aller sur le Forum Albanie :

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Albanie”

Vos informations: