Religion

 

 

 

 

Les principales religions en Albanie sont l’islam et le christianisme. Le nombre de musulmans est variable autour des 40 %, alors que l’Église orthodoxe d’Albanie regroupe environ 20 % de la population et l’Église catholique romaine environ 10 % selon une enquête qui date de l’occupation italienne durant la Seconde Guerre mondiale. Une étude récente, mais traitée avec circonscription, évoque 38 % de musulmans, 35 % de chrétiens, le reste étant athée. Toutefois, bon nombre d’Albanais se disent musulmans ou chrétiens seulement en raison de leurs origines s’ils portent un nom de famille musulman ou chrétien ou s’ils viennent d’une région à majorité musulmane ou chrétienne, même s’il y compte très peu de pratiquants.

 

 

 

De 100 à 1500 après J.C, le Christianisme et les différentes églises

Le christianisme a été introduit au ier siècle aux populations du territoire correspondant à l’Albanie par Saint Paul qui passa en Dalmatie et à Illyricum (Albanie actuelle du nord et centrale) et par l’apôtre André qui prêcha en Épire (Albanie actuelle du sud). Dans son écrit Épître aux Romains, saint Paul dit « J’ai donc propagé la parole du Christ par tous les chemins de Jérusalem » à Illyricum. 

Après la scission définitive de l’Empire romain en Occident et Orient en 395, l’Albanie fut dès lors administrée par Byzance mais restait sous la dépendance de la papauté de Rome. Toutefois, en 732, l’empereur Léon III l’Isaurien, fâché contre les archevêques illyriens pour avoir soutenu la condamnation papale lors du premier iconoclasme, répondit en détachant de Rome les évêchés grécophones d’Illyrie et de l’ouest de la Grèce actuelle pour les rattacher au patriarcat de Constantinople. Dès 1000 l’Empire byzantin s’acquittait des missions dans cette région.

Dans la période du schisme entre Église catholique et Église byzantine, toute l’Albanie actuelle du Nord, y compris les zones de Durrës (ayant le rite catholique romain) jusqu’au nord du Kosovo actuel, au sud de la Serbie, et jusqu’au Tivar et Kotor, se remirent sous la dépendance de l’Église catholique. On pouvait y trouver également parfois quelques églises de rite byzantin.

Jusqu’au xiiie – xive siècle et durant tout le xvie siècle, l’influence vénitienne et l’arrivée des Franciscains (xiiie siècle) vinrent renforcer le rattachement du Nord albanais à l’Église catholique, tandis que le Centre et le Sud de l’Albanie actuelle avaient gardé le rite byzantin. La séparation de l’Église catholique d’Albanie de l’Église orthodoxe interviendra définitivement à l’occupation ottomane (fin xve, début xvie siècle) pour la zone de l’Albanie actuelle, alors que cette séparation était déjà amorcée dans la région de l’actuel Kosovo au contact de l’Église slavone.

 

 

De 1500 à 1965, l’Islam en Albanie

L’influence de l’Empire ottoman encourage une large vague de conversion vers l’Islam. Cette conversion augmente vers le milieu du xviiie siècle, mais de manière plus accentuée durant le xixe siècle. Au début du xxe siècle on compte en Albanie des proportions quasi identiques entre les chrétiens et musulmans (47 % de chrétiens pour 53 % de musulmans). La communauté musulmane albanaise prendra naissance sur le plan institutionnel en 1923 avec l’aide du roi Zog. Lors du Congrès organisé à cet effet (Kongresi i Muslimanëve në Shqipëri: çështja e kalifatit dhe reformat islamike në Oriente Moderno 2, 1922-1923, de 36 délégués, dont 7 députés), il fut demandé le remplacement de la langue arabe dans la liturgie par la langue albanaise, la séparation du califat, etc.. Le Conseil supérieur de la charia devrait être d’ethnie albanaise.

La communauté bektachi, un courant musulman libéral, fut créée une année avant en 1922. La population musulmane appartenant au bektâchîsme, un ordre derviche soufi proche du chi’isme siégeant à Tirana qui se veut une religion à part, est bien trop petite pour être prise en compte, elle a donc été enregistrée sur une colonne à part par les chercheurs. Il n’existe pas de chiffres officiels récents sur la population de la communauté bektachi. Les anciennes statistiques parlent de 150 000 (Kingsley, 1994: 85) à 200 000 ménages (Tomor, interview, 1994) (statistiques de 1912 et 1967). Les bektachi représentent environ 15 % de la population albanaise soit 425 000 individus

  • Les bektachi sont principalement situés dans le Sud de l’Albanie : Gjirokastër, Sarandë-Delvinës, Tepelen, Përmet, Kolonjë, Skrapar, Korçë, Devoll, Mallakastër, Vlorë, Leskoviku, Ersekë.
  • Ils sont également présents dans le centre du pays : Krujë, Tiranë, Kavajë, Durrës, Lushnjë, Elbasan, etc.
  • Dans une moindre mesure dans le Nord : Martaneshi, Dibër, Bulqizë, Shkodër.

 

 

De 1967 à 1990 : le communisme

La pratique religieuse a été interdite en Albanie en 1967 par le régime communiste. Enver Hoxha, qui l’a dirigé jusqu’en 1985, avait déclaré l’Albanie pays athée. À la veille de la chute du communisme, en novembre 1990, le retour à la foi et à sa pratique a été à nouveau autorisé. Depuis, les débats vont bon train à savoir si l’Albanie est ou non un pays musulman.

 

 

Aujourd’hui

Dans les années 1990, l’Albanie est devenue un terrain à conquérir par des groupes religieux nouveaux : Églises évangéliques, Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, Témoins de Jéhovah et quelques mouvances musulmanes comme les salafistes.

 

 

Halal food

Il y a peu de halal food en Albanie. Car si la majorité est musulmane, il faut savoir que peu de musulmans sont pratiquants (le communisme étant passé par là) et se considèrent souvent comme musulman de culture, suivent peu le ramadan et encore moins les restrictions alimentaires du quotidien. Il faut donc bien demander avant de manger de la viande. 

 

 

Mosquées

Au moins une dizaine de mosquées relativement importantes ont été construites dans l’Albanie de l’entre-deux-guerres. La seule nouvelle mosquée d’importance construite dans la première moitié du 20e siècle est celle de Zagreb, édifiée plus tardivement, à l’époque du régime croate oustachi, pendant la Seconde Guerre mondiale (Hasanbegović, 2007).

C’est aussi en Albanie que la plus grande mosquée des Balkans a été construite: La Turquie a annoncé sa construction à Tirana, capitale du pays. 

 

 

Aller sur le Forum Albanie :

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Albanie”

Vos informations: