Cuisine

 

 

 

La cuisine norvégienne est en grande partie basée sur les matières premières facilement disponibles dans un pays au climat froid, dominé par les montagnes et la mer. Par conséquent, elle met davantage l’accent sur le gibier et le poisson.

Mondialisation oblige, le pays s’est vu envahir par les pâtes et la pizza qui sont aussi répandues que les boulettes de viande et la morue et la carte des restaurants urbains comme la plupart des villes d’Europe.

 

Comme tout en Norvège, la nourriture est chère.
Les habitudes des Norvégiens sont différentes des nôtres. Ils prennent surtout un petit déjeuner consistant, avec de grosses tartines. Le reste de la journée, ils sont férus de mal bouffe, ou mangent sur le pouce : hamburgers/fishburgers, hot-dogs, kebabs, pizzas, boulettes de viande, ou du poisson accompagnés de pommes de terre ou de quelques légumes.

On comprendra comme dans l’Est de la France, la nourriture est riche en calories, assez copieuse pour aider à résister aux températures difficiles.

Le petit déjeuner est généralement copieux, dans les auberges. N’hésitez pas à prendre l’hôtel le plus chic uniquement pour prendre un petit-déj gargantuesque qui vous calera jusqu’au soir. Généralement à un prix raisonnable (entre 6/12€). Par contre le saumon se mange principalement au petit-déj ! Oui donc difficile d’en trouver l’après-midi ou le soir dans les restaus.

Le midi est donc consacré aux en-cas. Le meilleur moment pour découvrir dans des petits restaurants la cuisine locale. La plupart servent des menus à bas prix, entre 11h et 14h-14h30. Attention le soir, les prix s’envolent.

Le soir, le repas se prend entre 16h-18h, après le boulot. Souvent, les Norvégiens y ajoutent un en-cas vers 21h ou 22h. Cependant, si vous fréquentez les cafés, vous constaterez que les gens mangent un peu à toute heure, mais jamais trop tard. Donc, excepté à Oslo et dans les quelques autres grandes villes, évitez de dîner tard… Une solution économique de plus consiste à fréquenter les petits restos asiatiques, ou les supermarchés.

 

Les spécialités

Le poisson, évidemment :

Achètez au port de préférence, il y est à prix assez raisonnable, ou dans les supermarchés en privilégiant cette fois-ci le BIO. Du saumon bien sûr, mais aussi du hareng et des crevettes.

 

Les viandes séchées:

Et la charcuterie locale à base de renne, d’élan ou de cerf, il en existe apparemment en version halal, donc à découvrir absolument. La viande fraîche prédécoupée et préemballée est relativement abordable, mais au restaurant ce n’est pas le cas.

 

La patate :

On la retrouve à toutes les sauces.

 

Conseils pour faire des économies

Les cafés servent souvent des petits plats à moindre coût (lunsj). Ils pratiquent également des tarifs plus doux jusqu’à 15h environ. Dans les cafés, si l’on vient le plus souvent prendre la commande à votre table dans le Sud, en revanche, dans le Nord, vous devrez en général aller au bar pour demander ce que vous voulez.

Les restos chinois, thaïs ou indiens permettent souvent de manger différents pour un prix à peu près raisonnable.  

On peut se faire son propre déjeuner à base de sandwichs : «Packed lunch ou lunsj pakke dans la plupart des AJ et quelques hôtels, moyennant un supplément modique de 6/7€, avec les produits du buffet du petit-déj. Une formule vraiment pratique et pas chère, qui permet de faire de sérieuses économies.

Le Fiskerkake, genre de galette de poisson, qui est normalement servi chaude, excellente alternative bourrative.

 

Pour les tous petits budgets

Achetez votre nourriture au supermarché, c’est ce qu’il y a de plus économique!

Le REMA1000 est l’un de meilleur supermarché, question qualité/prix, avec les KiWi. Les deux restent en tête de liste pour la course aux bas prix. 

Au petit dej, du müesli, ce qui est très très abordable en Norvège. Il est souvent en solde (en spécial) pour aussi peu que 10 NOK (1.25€). Le lait ou le yaourt, quasi tout le temps offert en format géant, reste quand même abordable (16 NOK).

Pour le déjeuner : privilégier les fruits et les légumes communs et courants, donc on oublie les exotiques, car fruits et légumes sont chers et le plus souvent assez fades (souvenez-vous rien ne pousse chez les vikings, d’où les 1er invasions) ! L’agriculture se fait en serre et sans terre ici. Le concombre, tomate et bien sûr pomme de terre sont les légumes les plus abordables, et pour les fruits : la banane, l’orange et la pomme.  Par contre les fraises et les framboises sont souvent excellentes.

Les WASA, petites craquottes bien fermes, ou le pain frais reste abordable.

Le Kaviar en tube, moins cher que le fromage ! Oui oui je vous jure. Bon ce n’est pas le caviar des grandes occasions, mais plutôt une sorte de pâte de poisson, hyper salé, mais qui reste assez goûteuse après coup. Idéal pour les petites faims, avec un budget de 28 NOK (3.5€) en sachant qu’il se conserve très longtemps, peu importe les conditions. Produit original et surtout très pratique en voyage.

Le soir de la soupe en carton, rien de plus simple et économique. En plus si vous êtes en AJ vous pouvez la chauffer au micro-ondes.

 

 

 

 

Aller sur le Forum Norvège :

1 sujet (sur un total de 1)
1 sujet (sur un total de 1)

Créer un nouveau sujet dans “Norvège”

Vos informations: