Religion

 

 

 

Toutes les religions

Le christianisme est la religion la plus pratiquée en Angleterre, avec environ 59 % des Anglais se considèrent comme tel. La confession dominante est l’anglicanisme, et date de la Réforme anglaise au xvie siècle, au moment du schisme de 1536 quand l’Église de Rome a refusé de valider le divorce entre Henri VIII et Catherine d’Aragon. La confession se considère à la fois comme catholique et réformée.

La monarchie du Royaume-Uni est à la tête de l’Église, en tant que gouverneur suprême. L’anglicanisme a le statut de religion d’État. Il y a environ 26 millions de pratiquants et ils forment la Communion anglicane, et l’archevêque de Cantorbéry en est le représentant symbolique aux yeux du monde. De nombreuses cathédrales sont des bâtiments historiques d’une forte importance architecturale, comme l’abbaye de Westminster, la cathédrale d’York, la cathédrale de Durham ou celle de Salisbury.

 

La seconde confession chrétienne la plus répandue est l’Église latine de l’Église catholique, qui fait remonter son histoire en Angleterre au vie siècle avec l’évangélisation d’Augustin de Cantorbéry, et a été la religion principale de l’île pendant près d’un millénaire. Depuis sa réintroduction après l’émancipation catholique, l’Église s’est réorganisée sur des bases anglaises et galloises où elle compte 4,5 millions de fidèles (dont la plupart sont anglais).

Jusqu’à aujourd’hui, il y a eu un seul pape anglais, Adrien IV, et les saints Bède le Vénérable et Anselme de Cantorbéry sont considérés comme des docteurs de l’Église.

 

Le protestantisme, connue sous le nom de méthodisme, est la troisième confession de l’Angleterre, et a grandi hors de l’anglicanisme grâce à John Wesley. Elle a gagné en popularité dans les villes-usines du Lancashire et du Yorkshire, et parmi les mineurs d’étain en Cornouailles. Il y a d’autres minorités non-conformistes, comme l’Église baptiste, les quakers, l’Église congrégationaliste, les unitaristes, et l’Armée du salut. L’immigration de l’île de Chypre (une ancienne colonie britannique) et du Moyen-Orient a introduit une minorité orthodoxe.

 

L’islam est la principale religion importée, en 1950 en particulier, provenant des anciennes colonies britanniques font leur apparition due à l’immigration avec 4,8 % de pratiquants anglais, et suivent en nombre l’hindouisme, le sikhisme et le bouddhisme, qui rassemblent 2,7 % de la population ensemble, et qui viennent de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est. Une minorité juive est présente sur l’île depuis 1070. Ils sont expulsés d’Angleterre en 1290 selon l’Édit d’Expulsion, et autorisés à revenir seulement en 1656.

 

Religion 2001 2011
Christianisme (toutes tendences) 71,7 % 59,3 %
Sans religion 14,8 % 25,1 %
Islam 3,0 % 4,8 %
Hindouisme 1,1 % 1,5 %
Sikhisme 0,6 % 0,8 %
Judaïsme 0,5 % 0,5 %
Bouddhisme 0,3 % 0,4 %
Autres religions 0,3 % 0,4 %
Non indiqué 7,7 % 7,2 %

 

 

L’Islam 

L’Islam au Royaume-Uni est la deuxième religion la plus répandue sur ce territoire selon les résultats du recensement national publié en janvier 2016, établissant la population musulmane britannique à 3 114 992 individus. 3 046 607 vivent en Angleterre ou au Pays de Galles. Plus de 50% des 3 114 992 de musulmans britanniques sont nés en dehors du Royaume-Uni.

En 1991, le nombre de musulman au Royaume-Uni se situait à un peu moins d’un million – 950 000 – soit 1,9 % de la population britannique.

 

La majorité des musulmans du Royaume-Uni appartient au courant sunnite (recensement de 2011) :

  • Bradford: 24,7 %
  • Birmingham: 21,8 %
  • Manchester: 15,8 %
  • Londres: 12,4 %
  • Sheffield: 7,7 %
  • Cardiff: 6,8 %
  • Leeds: 5,4 %
  • Bristol: 5,1 %
  • Liverpool: 3,3 %
  • Wakefield: 2,0 %

 

Pourcentage de musulmans dans quelques villes du Royaume-Uni (recensement de 2014):

  • Tower Hamlets: 45,6 %
  • Newham: 40,8 %
  • Blackburn: 29,1 %
  • Slough: 26 %
  • Luton: 25,7 %

 

Musulmans issus de l’Empire britannique

Le plus grand groupe ethnique des musulmans britanniques est pakistano-britannique à 38%.

Ce chiffre est dû à la considérable vague d’immigration provenant de l’ancien Empire britannique depuis les années 1950 (Pakistan, Bangladesh, Inde).

 

Conversions

En 2011, une étude de la Swansea University for the charity Faith Matters estime que le Royaume-Uni pourrait compter environ 100 000 convertis à l’islam, soit 40 000 de plus qu’en 2001,  dont 66% de femmes. Il y avait environ 5 200 conversions à l’Islam en 2011. L’islam est la deuxième confession dont la croissance est la plus rapide au Royaume-Uni après l’irréligion, et ses adhérents ont l’âge moyen le plus bas de tous les principaux groupes religieux. Entre 2001 et 2009, la population musulmane a quasiment augmenté dix fois plus rapidement que la population non-musulmane. En 2007, il y aurait plus de 1 500 mosquées dans ce pays.

 

Leicester, la ville la plus islamique d’Europe

Leicester, une ville industrielle au centre de l’Angleterre, abrite la population musulmane la plus conservatrice de toute l’Europe, selon des câbles diplomatiques américains récemment obtenus et publiés par Wikileaks. Leicester est également en passe de devenir la première ville à majorité non-blanche de l’histoire britannique.

Ces observations non politiquement correctes émanent d’un haut fonctionnaire du Département d’état américain ayant visité la ville dans le cadre d’un effort de rapprochement avec les communautés musulmanes d’Europe. Elles illustrent à quel point l’expérience multiculturelle de Leicester, vantée de longue date, est compromise par la domination et le séparatisme musulmans.  

Un bon nombre de ceux-ci se sont installés à Leicester – autrefois connu comme un centre de fabrication de chaussures et de textiles – où les immigrants représentent maintenant près de la moitié de la population totale de cette ville de 280.000 habitants. La plupart des immigrants sont d’origine sud-asiatique : la ville est maintenant connue pour ses nombreux lieux de culte hindous, sikhs et musulmans.

La forte hausse de l’immigration musulmane est toutefois en train de bouleverser l’équilibre ethnique de Leicester, et jette un doute sur l’avenir multiculturel de la ville. Les musulmans sont le troisième groupe religieux à Leicester, après les chrétiens et les hindous. Ils représentent, selon les estimations, entre 11% et 14% de la population de la ville (entre 30.000 et 40.000 musulmans), une proportion bien supérieure à celle de la Grande-Bretagne (4,6 pour cent) dans son ensemble. La population musulmane de Leicester est principalement constituée d’Indiens, de Pakistanais et de Bangladais, ainsi que de Turcs, de Somaliens, de Kenyans et d’Ougandais.

Les musulmans exigent désormais le pouvoir politique au sein du conseil de la ville de Leicester, ainsi que le droit de porter leurs habits religieux au travail et d’avoir de la nourriture halal dans les hôpitaux de la ville. Ils réclament également leurs propres écoles confessionnelles. […]

Ainsi, en octobre 2010, Leicester a connu une manifestation de la Ligue de défense anglaise, un groupe d’extrême-droite formé après que des extrémistes musulmans ont perturbé un défilé à Luton, en mars 2009, de soldats britanniques revenant d’Irak. Les manifestants de la Ligue brandissaient des banderoles avec des slogans tels que «la charia va détruire la Grande-Bretagne et toutes nos valeurs britanniques. »

Évoquant la transformation de villes comme Leicester, Michael Nazir-Ali, évêque de l’Église d’Angleterre, a déploré le fait que des extrémistes islamistes ont transformé des parties de la Grande-Bretagne en zones interdites aux non-musulmans. Il a dénoncé la propagation du séparatisme religieux et les dommages causés par la doctrine du multiculturalisme. Il a mis en garde contre l’acceptation de la charia islamique en Grande-Bretagne, et ajouté que les appels à la prière amplifiés par les mosquées imposent un caractère islamique à de nombreuses villes britanniques.

 

Source : The Most Islamic Community in Europe, par Soeren Kern, Hudson NY, 24 mars 2011.
Source: Wikipédia

 

 

Halal food:

Vu le nombre de musulmans au Royaume-uni et leur organisation, vous n’aurez pas de mal à trouver du halal sur les grands villes, surtout à Londres ou Leicester comme vu plus haut. Les quartiers à forte majorité musulmanes sont les meilleurs indicateurs, sinon retrouvez avec notre guide ici.

 

Mosquées:

Vous avez des mosquées quasiment partout surtout en Angleterre, sauf dans les campagnes reculées. Voici une petite liste interessante ICI.

 

 

 

 

Aller sur le Forum Royaume-Uni :

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Royaume Uni”

Vos informations: