Il est important de cerner quel type de voyage vous envisagez

 

Il est essentiel, avant de partir, d’avoir une idée assez précise de l’endroit où l’on va se rendre. Connaître dans les grandes lignes l’histoire, la culture, la politique, savoir quel type de personnes vous allez rencontrer peut déjà vous aider à rendre votre voyage plus intéressant ; mais dans le cas où vous souhaitez rester plus longtemps, ces informations sont vitales. Une fois sur place, vous serez soumis à des règles spécifiques, il faut donc les connaître à l’avance. Vous pouvez vous renseigner auprès des autorités consulaires.

 

Infos nécessaires pour un voyage

  • Simple voyage touristique ou d’agrément
  • Voyage utile (humanitaire, écologique…)
  • Voyager en travaillant

 

Simple voyage touristique ou d’agrément

Ces informations sont facilement accessibles sur les guides spécialisés que l’on trouve partout en format de poche, mais nous ne vous le conseillons pas, ou sur des blogs de voyageurs.

 

En général, on recherchera les informations utiles pour le type de voyage que l’on a prévu d’effectuer. Ainsi, si on opte pour une formule tout compris, on s’intéressera plutôt aux activités que l’on pourra pratiquer dans l’hôtel, à l’argent (monnaie, taux de change), au climat et éventuellement à quelques informations sur le pays ou la région dans laquelle on va se trouver. Mais si on voyage en mode routard, on recherchera avant tout ce qui concerne les moyens de transports, les hôtels bon marché, l’argent, la météo mais aussi la sécurité et la santé.

Bien sûr, vous pouvez aussi choisir de partir sans vraiment vous renseigner sur le pays si vous êtes une tête brulée, pour tout découvrir une fois sur place et vivre à 400% votre aventure, mais tenez compte au moins du climat (saison), de la sécurité et de la santé.

 

Voyage utile (humanitaire, écologique…)

Si vous souhaitez faire un voyage humanitaire, vous rechercherez les organismes qui proposent de lier l’utile à l’agréable (faire de l’écotourisme, s’occuper de tortues, suivre une ONG, creuser des puits…). Vous pouvez trouver assez facilement des associations qui proposent ce genre d’activités (surtout sur les réseaux sociaux). Les agences de tourisme locales pourront également vous donner des informations et vous fournir des cartes sur le pays.

http://www.mission-humanitaire.fr/http://www.projects-abroad.fr/

http://www.urgenceafrique.org/fr/partir-mission-humanitaire

http://www.secours-islamique.org/agir.html

https://www.facebook.com/Solidarite.Internationale.musulmane?fref=ts

 

Voyager en travaillant

Vous pouvez également choisir de travailler durant votre voyage. Dans la plupart des cas, vous ne toucherez pas d’argent mais vous vivrez une expérience inoubliable en économisant de l’argent sur le logement et la nourriture ce qui revient au même.

Exemples de boulot que vous pouvez faire durant votre voyage :

 

> Bénévolat/volontariat /formation : il est poursuivre à l’étranger des études supérieures reconnues par la France, effectuer un simple stage étudiant à l’étranger – dans un pays membre de l’Union européenne, par exemple – voir dans la rubrique VISA. On peut aussi effectuer une mission de volontariat :

– Service volontaire européen (SVE)

– Volontariat international en entreprise (VIE)

– Volontariat international en administration (VIA)

– Volontariat de solidarité internationale (VSI)

– Engagement de service civique

– Volontariat de service civique

Vous consulterez avec profit des sites intéressants comme http://grassrootsvolunteering.org/ et http://independentvolunteer.org/ qui proposent des solutions qui vous permettront de travailler en échange d’un toit et d’un repas avec le Volontariat International.

À noter : certains organismes publics européens peuvent proposer des stages.

 

> L’échange travail contre hébergement : consultez par exemple http://www.helpx.net/ et http://wwoofing.servicevolontaire.org qui sont spécialisés dans le travail au sein de fermes bio.

 

> Travailler dans une auberge de jeunesse, pour un complexe hôtelier ou dans le tourisme en tant que « rabatteur » par exemple.

 

> Le gardiennage (Housesitting) : en échange d’un logement gratuit vous effectuerez du gardiennage ; voir les sites globetrottergirls.com/ et www.hecktictravels.com/

 

Le visa vacances-travail : des pays comme l’Australie, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, Singapour et, depuis le 18 février 2011, l’Argentine, proposent ce type de visa aux étrangers âgés en général de 18 à 30 ans. Pour les jeunes c’est sûrement le meilleur moyen de gagner de l’argent tout en travaillant. Vous pourrez séjourner jusqu’à 12 mois dans le pays concerné.

La cueillette de fruits ou le fruitpicking

Travailler pour une entreprise à l’étranger

Travailler dans un café, restaurant

Enseigner le français : voir sur eslcafe.com/

Travailler au pair

Travailler sur un chantier

Faire des massages (oui, c’est possible !)

 

Si vous avez aimé cet article partagez le!

Aller sur le Forum Avant le départ :

Forums Forum avant le départ
1 sujet (sur un total de 1)
1 sujet (sur un total de 1)

Créer un nouveau sujet dans “Forum avant le départ”

Vos informations:





A propos de l'auteur

Sonia Meunier, 40 ans, artiste, Philippe Meunier, 37 ans, économiste de la construction, fondateurs de "Muslim On The Road" et de la "Hijra des Meunier", vivent et travaillent à Tanger au Maroc.

Articles similaires