Tanzanie/Zanzibar 

 

 

Qui n’a jamais rêvé de faire un safari et voir ainsi les animaux sauvages dans leur environnement naturel ? Moi c’était un peu mon rêve : faire mon Indiana Jones le temps des vacances. Bon ce n’est pas le rêve de tout le monde, c’est vrai, mais c’était le cas pour moi et mon amie Akila qui m’a accompagné dans cette aventure! Il faut savoir que cette destination n’est pas donnée, mais en s’y prenant par ses propres moyens et avec un peu à l’avance on peut tout de même faire quelques économies. Alors amoureux de nature sauvage vous frappez à la bonne adresse, c’est par ici!

 La Tanzanie n’est pas un pays musulman, mais est composée d’un tiers de musulmans, un tiers de chrétiens et le reste d’autres minorités ethniques. Il faut donc souvent demander si la nourriture est halal, car ce n’est pas toujours le cas. On peut aussi trouver des mosquées un peu partout, donc il n’y a pas trop de souci à ce niveau-là.

 

 

Les préparatifs

 

Avant toute chose il faut savoir combien de temps vous y restez et que privilégier en priorité. Nous avons opté pour un séjour au mois d’août de trois semaines pour bien en profiter. Nous avons choisi de faire un safari de sept jours et finir par un séjour de huit jours à Zanzibar pour nous détendre. Pour les jours restants, nous avons fait d’autres visites.

 

Il faut savoir qu’un safari coûte extrêmement cher : entre 200$ et 400$ par personne et par jour. Tout dépend de ce que vous choisissez comme confort. Alors un conseil demandez plusieurs devis auprès d’agences locales. C’est ce que nous avons d’ailleurs fait auprès d’une vingtaine d’agences. Nous avions choisi quels sites nous souhaitions visiter et la durée de notre safari. Il ne nous restait plus qu’à comparer les prix. De devis en devis et de prix exorbitants en prix exorbitants, nous sommes finalement tombées sur l’agence de Peter Nassari[1] qui est francophone et qui tient une petite agence dans la région du Kilimandjaro (à contacter uniquement par mail, car ils n’ont pas de site internet). Pour sept jours nous payons 1450$ par personne pour la durée du séjour en tente et un jour en hôtel (le premier jour nous avons pris un hôtel par Booking.com). C’est vraiment le moins cher que nous ayons trouvé. Cette agence demande de verser 10% par virement pour réserver son séjour et le reste en cash et en dollars à l’arrivée (les transactions se font essentiellement en dollar et en monnaie locale – prévoir des dollars pour tous les lieux touristiques). Bien que nous ayons eu une petite crainte au départ, nous l’avons fait et tout s’est bien passé. L’agence est parfaite, aux petits soins avec nous! De plus nous avons demandé à avoir de la nourriture halal, il faut vraiment le préciser. Du coup nous avons eu un chauffeur témoin de Jéhova, Jacob, très sympa, toujours souriant. Et nous avons eu un cuisiner musulman qui nous mijotait de supers bons petits plats. On se réglait à chaque fois mieux qu’au restaurant! C’était une équipe au top, donc je vous la recommande chaudement.

 

Côté accessoires, il vous faut prévoir un chapeau ou une casquette pour vous protéger du soleil qui cogne. Apportez de bonnes chaussures de marche, sandales, des lingettes hygiéniques pour les toilettes (séjour en campement oblige! Vous pouvez en trouver chez Action), des vêtements légers, mais aussi une polaire pour les matins frais. Du coup, prendre aussi un sac de couchage qui n’est pas fourni dans le campement. Prévoir de la protection anti-moustique et anti-punaise de lit (nous avons eu cette mésaventure!). Prendre aussi un bon appareil photo pour graver de belles images de safari ainsi que des jumelles pour débusquer les animaux qui se cachent.

Alors si vous vous demandez s’il faut prendre un sac à dos ou une valise, je vous dirais, peu importe si vous n’êtes que deux. Mon amie a pris un sac à roulette et moi j’ai pris une valise (qui était un peu mal menée, mais ça va). Mais si vous êtes dans un groupe de plus de deux personnes pour le safari, une valise risque de prendre un peu trop de place. Alors il vaut mieux prendre un sac de voyage ou sac à dos.

 

 

Les formalités

Pour se rendre en Tanzanie, il faut obligatoirement un visa[2]. Pour ce faire, il faut remplir un formulaire en ligne[3] daté et signé et se rendre avec tous les documents nécessaires (photo, passeport en cours de validité de plus de 6 mois) à l’ambassade de Tanzanie à Paris[4]. Cela vous coûtera 50€.

Côté vaccin, il est obligatoire d’être vacciné contre la fièvre jaune. D’autres vaccins sont recommandés comme les vaccins universels (DTCP, hépatite B), la typhoïde, l’hépatite A et le traitement anti-paludique.

Après tout cela, vous pouvez commencer votre séjour!

 

 

 Tanzanie

Dar Es Salam

Notre séjour commence à Dar Es Salam. Le vol en lui-même était déjà un sacré voyage avec une escale à Muscat (Capital d’Oman). Parties tard de Paris dans la soirée du vendredi, nous arrivons samedi matin exténuées! Notre hôtel est simple, avec une vue sur les nombreuses tuiles des maisons à perte de vue. De l’autre côté, l’hôtel donne sur une grande avenue bruyante. Non loin de là se trouve une mosquée, juste en face de l’hôtel. Vous pouvez demander au gérant où elle se trouve, il vous l’indiquera sans problème. Nous ne restons qu’une journée à Dar Es Salam. Alors après nous être reposées de notre long voyage nous faisons une petite excursion au village Museum avec une voiture dépêchée par le gérant Juma de notre hôtel Conway Hotel [5].

 

Ce musée est sympa à faire. On y voit notamment la vie rudimentaire des différentes tribus du pays, comment était leur mode de vie auparavant et qu’elles continuent par ailleurs de vivre de nos jours. Nous voyons ainsi différentes constructions selon les tribus et s’il s’agit d’un chef ou non. Pour couronner la visite et en supplément, nous avons droit à une petite démonstration de dance accompagnée d’instruments de musique. On nous invite à prendre part et c’est assez amusant je dois dire!

 

 

Le lendemain matin nous prenons l’avion pour l’aéroport du Kilimandjaro où nous commençons notre safari.

 

En route pour le safari!

Nous atterrissons à l’aéroport Kilimandjaro. C’est Jacob, notre chauffeur, qui vient nous récupérer. Le transfert de l’aéroport est compris dans notre pack même si nous avons pris une nuit d’hôtel à part. Nous avons opté pour cette option, car l’hôtel nous revenait moitié moins cher. Notre hôtel, le Twiga Home [6], est très sympa. Nous pouvons y commander à manger et le petit déjeuner assez complet est compris. Nous sommes dans le village de Moshi. Pour cette première journée, nous ne faisons qu’explorer les environs et nous reposer. Le lendemain commence notre safari.

 

Kilimandjaro et cascade

Pour notre première journée, c’est levé à 8h00 pour aller au pied du Kilimandjaro, la plus haute montagne d’Afrique! Beaucoup viennent jusqu’ici pour faire son ascension. J’aurai bien aimé, mais pour cela il aurait fallu y consacrer 6 jours de plus. Peut-être un autre jour! En tous les cas la montagne est impressionnante et splendide! Après un petit arrêt pour admirer ce mont, nous partons à la découverte des grottes souterraines Chagga. Une tribu ingénieuse qui avait creusé toute une cité sous terre pour se protéger de leurs ennemis les Maasaïs qui étaient deux fois plus nombreux du fait de leur polygamie. Les Chaggas avaient donc inventé tout un stratagème guerrier dans leurs tunnels pour compenser leur nombre restreint contre l’attaque des Maasaïs. Il y a eu donc tout un massacre en ce lieu où les corps étaient jetés dans une rivière non loin de là. 

 

 

Après cette petite escapade dans le passé des tribus, nous faisons une petite balade qui nous mène à une cascade qui nous rafraîchit un peu. Nous passons la nuit dans un hôtel avant de passer aux choses sérieuses : le safari!

Début du safari

C’est notre troisième jour dans la région et nous allons à Mondulli. Nous sommes censés aller visiter un village Maasaï pour cette journée et dormir dans une hutte (nous finirons dans un hôtel). Mais il n’en est rien. Au lieu de cela nous faisons une sorte de safari à pied accompagné d’un guide Maasaï. Alors c’est cool, nous observons des girafes au loin et on tente de les approcher en vain. C’est la première fois que je pouvais voir des girafes en liberté! Nous marchons un moment dans la savane. Et nous attendions avec impatience de voir ce fameux village Maasaï…quand Jacob nous dit que la visite est terminée. Complètement déçue, on ne manque pas de le faire savoir. Et ainsi nous finissons par aller visiter ce fameux village, mais en improvisation apparemment! Les villageois sont très curieux de nous voir, sont méfiants, mais finissent par nous accueillir avec le sourire.

 

 

Le jour suivant nous commençons alors réellement notre safari dans les différents parcs de la région (nord de la Tanzanie). Nous débutons avec le parc de Tarangire où nous avons pu observer des girafes, des antilopes, des singes et des zèbres. En somme, tous les animaux que nous avons l’habitude de voir au zoo et que nous trouvons ici en pleine liberté. Pour moi, c’est le plus beau parc que nous visiterons dans ce safari. Nous atteignons ensuite le lac Manyara le lendemain suivis du parc Serengenti où nous passons deux jours. Là nous observons d’autres animaux tels que le guépard, l’hippopotame, la hyène (en se levant aux aurores, spectacle magnifique par ailleurs !), la girafe, le zèbre, l’aigle, le marabout, le héron, le vautour, le léopard et bien sûr le roi des animaux j’ai nommé le lion! Nous finissons par le cratère du Ngorongoro, ancien volcan qui s’est effondré il y a deux millions d’années! Le paysage est lunaire, vaste étendue aride peuplée de buffles et de flamants roses.

 

Si je devais résumer notre safari en un mot je dirais « Grandiose »! C’est à faire au moins une fois dans sa vie! Jacob et notre cuisinier (je ne me souviens plus de son prénom) ont été super avec nous, toujours avec le sourire et même dans les situations les plus délicates! Pour la petite anecdote, nous nous retrouvons en panne à quelques mètres d’un lion qui fait sa sieste tranquillement. Jacob nous dit avec le sourire qu’on est en panne et nous pensons qu’il plaisante. Le cuisiner hésite un moment avant de descendre pour pousser la jeep et on comprend que ce n’est pas une blague quand tous les deux descendent pour la pousser. Fort heureusement la voiture finit par démarrer et on évite d’être le prochain repas de notre cher roi des animaux!

 

 

Nous revenons alors au village de Moshi où nous séjournons au Tembo Tamu B&B [7] pour deux nuits. Dans cet hôtel il est possible de réserver des excursions en passant par Sandra, un superbe hôte! Nous avons donc opté pour le coffee tour qui nous retrace le chemin de fabrication du café avec petite dégustation. J’ai trouvé cela très instructif et sympa comme découverte. Et nous avons aussi choisi de faire un tour en forêt avec un guide le lendemain. La balade était très agréable et tout aussi instructive que notre excursion de la veille.

 

Ainsi s’achève notre tour bien rempli dans le nord de la Tanzanie. Nous faisons place à plus de repos et détente en allant dans l’île de Zanzibar où l’islam est la principale religion.

 

 

Zanzibar

 

L’est de l’île : Jambiani

C’est en vol interne que nous atterrissons à Zanzibar, terre d’islam, dans sa capitale Stone Town. L’île compte en effet 99% de musulmans, donc côté nourriture halal aucun souci. Les gens y sont souriants et nous regardent d’un œil bienveillant…sauf quand on veut nous vendre des choses, les vendeurs ambulants sont tout aussi collants ici! Petite chose à savoir avant de poursuivre son chemin : il faut se munir d’espèce durant tout le séjour sur l’île, car à part à Stone Town il n’y a pas de distributeur de billets.

 

Nous commençons notre entrée sur cette île par une pause détente dans un hôtel 3 étoiles avec chambre avec vue sur la mer. On se trouve à Jambiani à l’est de l’île. Il s’agit du Reef & Beach Resort [8]. On y a mis un peu plus le prix, mais on l’a mérité après notre long périple! Ici c’est juste détente et plage. À cette période la marée basse arrive rapidement, alors pour en profiter c’est le matin avec la marée haute! Puis nous passons les deux nuits suivantes au Paje Hotel dans le même coin. Mais je déconseille fortement cet hôtel qui était infesté de punaises de lit. Nous l’avons mal vécu surtout mon amie. Et en rentrant à Paris, nous avons eu quelques invités surpris dans nos valises! C’est dommage, car l’hôtel est sympa en soi et le gérant aussi! La plage se trouve à 300 mètres (5min à pied). Avec le gérant de l’hôtel, nous réservons une excursion en bateau le « Safari blue » qui nous coûte 40$ chacune. Le lendemain matin nous voilà embarquées sur un bateau qui nous emmène sur une plage. Là nous faisons la découverte d’un baobab géant, puis nous avons quartier libre avant de déguster des fruits divers : noix de coco, pastèques, ananas et bananes. Puis arrive la pause déjeuner où nous attaquons un festin de fruit de mer : homards, crevettes et autres poissons accompagnés de frites et de riz…un délice! Après notre déjeuner nous allons sur une sorte de banc de sable entouré d’une eau turquoise où s’était agglutiné quelque temps avant un amas de touristes. Nous arrivons après, fort heureusement, l’endroit n’est rien que pour nous! Après ça la balade est terminée et le lendemain nous partons vers le nord.

 

 

 

Nord de l’île : Kendwa

Nous partons en taxi dans le nord de l’île où nous arrivons à Kendwa au Malaika Lodge [9]. Un hôtel où nous séjournons 5 jours/4 nuits. Là encore c’est place à la détente. Nous pouvons profiter de la mer qui est juste en face de l’hôtel et là belle surprise la mer est au bon niveau! L’hôtel dispose d’un restaurant où on peut manger seulement à midi, le repas est halal bien entendu. Le soir on peut dîner dans un restaurant de spécialité italienne juste à côté.

 

 

De nombreux beachboys, comme on les appelle là-bas, vous abordent pour vous proposer des balades en bateau. Nous n’y échappons pas, et c’est en faisant une balade sur la plage qu’un homme vient nous aborder avec un large sourire avant de nous proposer une excursion en bateau pour faire du snorkelling. Nous prenons son numéro et après avoir comparé les prix avec l’offre de l’hôtel nous décidons d’accepter son offre. Le lendemain matin, nous partons dans une embarcation accompagnée de masque-tuba et de palmes. Moi qui ne sais pas nager, je m’inquiète malgré le gilet de sauvetage que je viens d’enfiler. Je me jette à l’eau non sans m’accrocher au bateau. « Mon dieu je n’ai pas pied! », c’est ce que je me dis et c’est la première fois de ma vie que ça m’arrive. Après m’être assurée que mon gilet est bien gonflé, je m’aventure à lâcher le bateau et à rejoindre les autres en train d’explorer les fonds marins. Après quelques explications de mon amie Akila, je finis par mettre mon masque et mon tuba avant de plonger mon visage dans l’eau…et là surprise! Je découvre un fond marin incroyable! Tout un monde de couleur vit en dessous! Vraiment une merveille! Suite à cela j’ai la peur de ma vie quand je me retrouve seule en plein milieu de la mer (tout le monde est retourné au bateau) et que je sens mon gilet de sauvetage glisser et se dégonfler lentement. Heureusement un petit bateau passe par là, et exténuée j’arrive à m’y accrocher avant d’y monter. À bord des touristes italiens qui me demandent si tout va bien. Le commandant de bord me donne une bouteille d’eau et tout est bien qui se finit bien. Je rejoins mon bateau, me voilà enfin saine et sauve!

 

Voilà pour notre séjour dans le nord de l’île. Il est temps pour nous de partir à la capitale : Stone Town.

 

Stone Town

Nous quittons Kendwa en taxi pour aller à Stone Town. Là nous devions passer deux nuits au Rumaisa Hotel [10] mais nous n’y resterons qu’une nuit, car nous devons prendre le bateau qui nous mène à Dar Es Salam où nous prendrons notre vol de retour pour Paris.

 

Le soir nous allons sur une grande place animée où nous découvrons de nombreuses échoppes de restauration en plein air. Tous vendent quasiment la même chose : des brochettes de fruits, des beignets, des sortes de crêpes sucrées ou salées, des jus de fruits… Bien que nous sommes tentées par les brochettes de fruits de mer, nous ne prenons par le risque et nous prenons une crêpe salée aux légumes.

 

Le lendemain c’est vendredi, et pour terminer notre séjour, après être allées au marché, nous décidons d’aller faire le jum’a dans une grande mosquée. Nous demandons à notre chauffeur de taxi de nous emmener dans la plus belle. La mosquée est effectivement belle, mais je ne pense pas que ce soit la plus belle. Je ne connais pas son nom. Nous n’avons pas le temps de chipoter, car il est l’heure. Nous nous engouffrons dans la mosquée pour notre dernière prière sur l’île.

 

 

Nous prenons ensuite notre bateau pour Dar Es Salam (25$ le trajet). Pour moi c’est le trajet le plus horrible que j’ai jamais fait en bateau! Avec trois heures de haut-le-cœur, notre estomac ne tient pas le coup et là on dit ciao à notre déjeuner! Nous arrivons à l’aéroport, au revoir Tanzanie, bonjour Paris!

 

 

 

Coût du voyage pour 3 semaines : 3 800€.

Pour info, voici le programme détaillé qui nous avait été envoyé par Peter :

 

Jour 1:- 10 août: ARRIVÉE EN TANZANIE.
Arrivée à l’aéroport de Kilimandjaro, vous accueille et vous amène à   l’hôtel Raha Leo pour  passer la nuit.

 

Jour 2:- 11 août: MT KILIMANJARO

Petit-déjeuner et vers 08:00h, départ pour Mt Kilimanajari au village de Kilimanajaro, point de départ du trekking. Voir les formalités a l’entrée du Mt Kilimandjaro, il est amusant de voir la répartition des charges entre les porteurs, chacun essayant d’évaluer quelle est la moins lourde, le guide principal est la pour mettre tout le monde d’accord,  après avoir assez des belles photos  de Mt Kilimandjaro on va visiter aussi  au tour de Kilimanajaro marche jusqu’aux chutes d’eau. Le soir, transport à Raha Léo pour passer la nuit.

 

Jour 3:- 12 août: MONDULI.

Le matin départ vers Monduli, un village Maasaï où vous allez partager leur mode de vie traditionnel  chez le pays maasai les nomades, refusant toute intégration au monde actuel, vivant d’élevage et de cueillette en petits groupes familiaux dans des Cases temporaires, dîner et nuit à en hutte.

 

Jour 4:- 13 août: TARANGIRE

Départ pour le Parc National de Tarangire pour un après-midi de safari. Déjeuner pique-nique dans le parc.  Le Tarangire est connu grâce à sa multitude de baobabs, au milieu desquels vous pourrez sans doute admirer les Zebras, les gnous, les koudous, éléphants, et antilopes, dîner et nuit à Wildpalm campsite.

 

Jour 5:- 14 août: MANYARA

Après le petit déjeuner départ pour le Lac Manyara, apprécierez un safari dans le parc national. Célèbre pour ses lions grimpant aux arbres, il abrite également des espèces typiques des zones humides, des hippopotames, des singes, des flamants roses, dîner et nuit à Haven nature campsite.

 

Jour 6:- 15 août: SERENGETI.

Le matin départ vers le Serengeti, l’un des plus célèbres sanctuaires animaliers d’Afrique de l’Est, ses plaines traverses deux fois par an par la grande migration des gnous en ont fait une contrée mythique.Visite en cours de route du site d’Olduvai, déjeuner pique-nique/ des lunchs box en cour de safari, dîner et nuit à Serengeti campsite.

 

Jour 7:- 16 août: SERENGETI.

Avec la possibilité de faire la montgolfière au Serengeti, commencerai a 5h00 pendant le matin, le véhicule de montgolfière  viendra au camp pour vous prendre et aller au central du Serengeti ou vous trouveriez votre montgolfière  et commencer votre aventure de l’Africa dans le parc du Serengeti. Après 1 ou 2 heures, vous allez prendre votre petit déjeuner dans la forêt du Serengeti avec le champagne (bush breakfast) tout de suite après avoir atterrir, ou après votre petit déjeuner continuerez un autre safari dans le parc de Serengeti pendant toute la journée sans faire la montgolfière, dîner et nuit à Serengeti campsite.

 

Jour 8:- 17 août: NGORONGORO.

Départ vers l’un des plus beaux sites naturels du pays l’extraordinaire du Ngorongoro, descendre dans le cratère que l’on surnommait le jardin d’éden pour un safari, déjeuner pique-nique à la cour de la vie sauvage avant de rentrer pour être transféré à l’aéroport de Kilimandjaro repartir pour France.

 

 

PRIX.
2pax payer …………………………………………………………………………….

 

Le prix inclus:-
Hébergement en pension complète aux campsites, 4×4 a toit ouvrant privatif, Chauffeur guide professionnel francophone (moi Peter ou mon ami Tuma), safari à pieds, Tentes, Cuisinier, Mattelas, sacs de couchage, les taxes d’entrée des parcs et réserve, service dans le Crater et une bouteille d’eau minérale par jour par personne.
 

Le prix exclut:
Les vols, l’eau extra, soda, Alcool, virée en tuk tuk, visiter le site d’Olduvai, la montgolfière, Visa, l’assurance personnelle et les extras et toute dépense de nature personnelle.

 

 

[1] AGENCE: Peter NASSARI & Rordick Mgona (collègue)

Tel: + 255 785 55 03 47 + 255 784 46 57 94.

Contact mail : pnassari@yahoo.com

[2] Aller sur ce site pour plus de détails : http://tanzaniaembassy.fr/embassy/consular-services/info-on-visas/pour-obtenir-un-visa

[3] Formulaire en ligne : http://tanzaniaembassy.fr/images/downloads/tanzaniaembassyparis_visa_application_form_FILLABLE.pdf

[4] Ambassade Tanzanie : 7 ter Rue Léonard de Vinci, 75116 Paris – Métro : Victor Hugo – Tél. : 01 53 70 63 66 – Ouvert de 9h00 à 13h00 et de 14h00 à 17h00. Les dépôts de dossier se font uniquement le matin.

 

 

Vous avez aimé cet article, partagez-le!

 

 

Plus de photos et d’infos? Revenir à la page pays

 

 

Aller sur le Forum Tanzanie :

Forums Tanzanie

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Tanzanie”

Vos informations: