Comment ça se passe ?

 

 

 

Quand on veut écrire un article, on doit souvent au préalable choisir l’angle sous lequel l’on souhaite l’écrire ou le présenter. Et parfois ça peut être compliqué. Écrire sur ce sujet en particulier, peut faire polémique et pourtant au-delà de l‘aspect religieux, sans entrer dans la jurisprudence de savoir si l’on peut ou pas, la question ici est de voir comment voyager sereinement en toute sécurité quant on est une femme musulmane seule, car le constat est bien là : de plus en plus de femmes voyagent seules, musulmanes ou non !

Et pourtant dans notre communauté, spirituelle j’entends, personne n’a encore traité le sujet.

Quand on aime voyager, et qu’on est célibataire, avec ou sans enfants, cette question on se l’est au moins posé une fois : comment ça se passe ? Je le fais, je le fait pas. Est-ce dangereux ? Comment supporter la solitude ?

 

J’ai moi-même voyagé seule et je dois avouer que cela a fait partie des meilleurs voyages que j’ai fait, en ayant mis en place des règles simples qui ont rendu cela possible. J’ai pu alors méditer, faire le point sur de nombreuses choses en étant face à moi même tout en faisant des rencontres incroyables.

 

Se retrouver, découvrir est par essence ce que l’on recherche quand on décide de voyager. Mais cela peut se compliquer quand on est une femme déjà dans certains pays et encore plus si l’on est voilé par exemple dans d’autres.

 

 

Voici donc 6 conseils pour un voyage solo au féminin réussi

 

1.Sécurité

Nous sommes sans aucun doute, dans une période de l’histoire de l’humanité où il n’a jamais été autant sûr pour une femme de voyager seule. Cela ne veut pas dire 0 danger, on se comprend bien, mais on peut néanmoins aujourd’hui prendre l’avion, aller à l’autre bout du monde sans qu’il ne nous arrive quoi que ce soit. Et à contrario se faire agresser juste en bas de chez soi. Il faut cependant prendre des précautions nécessaires pour éviter certains ennuis qui relèvent du bon sens. Certaines précautions sont même à appliquer au quotidien.

 

  • Se renseigner côté sécurité/femme, sur le pays que vous avez choisi
  • Être pudique, correctement vêtu (connaître donc les coutumes du pays)
  • Dans d’autres pour celles qui sont voilées, être discrète, éviter le jelbeb ou les vêtements trop noirs par exemple
  • Être toujours sûr de vous, dans votre démarche et quand vous vous adressez à quelqu’un (une proie facile que celles qui se sentent perdues ou désemparées)
  • Ne pas avoir d’objets de valeur, genre bling-bling
  • Dans beaucoup de pays, évitez de sortir le soir
  • N’aller pas dans des quartiers réputés dangereux ou isolés (ça va de soi)
  • Avoir une arme sur soi (je l’ai très souvent fait, canif pliable), attention aux législations dans certains pays (comme Singapour), une lime à ongle rigide peut faire office de canif
  • Prévenir votre hôtel/famille quand vous faites une excursion
  • Avoir un numéro local, à donner à votre famille pour gardez contact avec eux
  • N’hésitez pas à dire que vous êtes mariée quand c’est nécessaire
  • Ne pas suivre des inconnus (oui même si c’est une évidence, on le précise)
  • Apprenez à développer votre 6e sens et à ne pas prendre de risque insensé.
  • faites une copie de votre passeport, carte de crédit, assurance de voyage et glissez-les dans votre sac de voyage et scanner les également et envoyez les vous par mail, d’une adresse à une autre
  • pensez à réserver une assurance-voyage (très utile en cas de rapatriement ou les longs voyages)

 

 

2.Gérer la solitude

Beaucoup s’imagine que voyager seule, c’est être seul ! Alors que c’est totalement l’inverse. Aussi cela à des avantages et des inconvénients. C’est sympa de rencontrer des gens hors du commun, des voyageurs, des illuminés lumineux ou des locaux, ça vous donne plus fois en l’humanité et ça vous grandit indéniablement, mais ça attire aussi les parasites.

Quand on est en groupe ou en couple, les gens n’osent pas vous déranger, donc vous aborder, vous êtes moi facile d’approche.

 

Aussi quand une femme voyage seule, elle suscite malgré tout pas mal de compassion, ou de la curiosité admirative, de la bienveillance et même parfois un sentiment protectionniste.

Si vous êtes voilée, vous susciterez encore plus de curiosité. Aussi restez bienveillante face à ce qui peut vous sembler une curiosité malsaine.

Mais il est important d’être ferme si vous sentez que cela ne va pas dans le bon sens. Et majoritairement un réajustement suffit, surtout s’il est suivi par les conseils dispensés au-dessus. En occident « tout est dans la subtilité », je mets quand même des guillemets, alors quand dans d’autres pays, la drague peut être assez lourde, comme au Maghreb, en Inde, dans certains pays latins comme Cuba, les Antilles ou encore en Afrique comme au Sénégal. Il faut donc savoir avec qui et comment on discute, avec un homme surtout selon les codes et la façon dont la femme est perçue dans le pays en question.

 

Une fois une jeune femme à dit une chose très pertinente : « prenez exemple des femmes du pays pour ne pas faire de faut pas. »

 

Savoir observer, s’adapter, c’est aussi apprendre à connaître notre monde. On va chez les autres tels qu’ils sont et non avec nos valeurs.

 

Bon vous vous retrouverez seule quand même pour manger ou le soir avant de dormir. Moi je rentrais avant la nuit en Guadeloupe, mon premier voyage solo, aussi j’étais toujours muni d’un livre, ou de mon ordi, donc je ne m’ennuyais jamais et cette solitude qui me faisait peur lors de ce premier voyage, je l’ai apprécié au plus haut point au fur et à mesure. Un voyage est aussi une expérience initiatique à la découverte de soi autant que des autres.

 

 

 

 

3.Savoir aussi parfois se rapprocher des autres : femmes ou voyageurs

Que ce soit pour la solitude ou par sécurité, vous pourrez/devrez faire parfois faire un break soit en rejoignant d’autres groupes de voyageurs, ça peut être utile pour des excursions, traverser des frontières (indispensable) ou de vous mélanger à d’autres femmes, voyageuses ou locales. Le nombre de voyageuses solos est impressionnant. J’en ai rencontré partout et c’est un réel plaisir de discuter avec ces femmes, qui sont une vraie mine d’or. Alors, n’hésitez pas à aller vers elles, surtout si vous êtes du genre timide cela vous aidera. En plus elles seront souvent elles-mêmes curieuses de nouvelles rencontres. Et si vous souhaitez connaître le mode de vie des locaux, les femmes sont le meilleur moyen d’y arriver sans que ce soit un danger ou souci pour vous et vous passez des moyens assez incroyables en étant parfois invité dans leur intimité.

 

 

 

4.Lâcher prise

S’il y a une chose que le voyage en solo nous apprend, c’est bien celui-ci. Au début cela peut être déconcertant, voir violant, mais ensuite plus ça ira et plus l’imprévu, le fait de ne plus avoir de plans bien définis, la liberté d’action, le fait de faire ce qui vous plait quand ça vous plait, vous fera mieux vous connaître ou vous fera également grandir en vous apprenant a vraiment lâché prise.

C’est libérateur!

 

 

 

5.Respecter les us et coutumes

Les vêtements, qu’on soit voilée ou non, la façon de regarder, de se tenir, le salut sont à appréhender avant le départ. En Inde on ne se touche pas pour la salutation, comme dans la majorité de pays musulmans, dans les pays occidentaux, c’est l’inverse et cela peut vraiment créer un malaise, voir de l’animosité si vous ne vous y pliez pas (vu l’actualité et l’image qu’on a des musulmans en général). Au Japon on ne fixe pas les gens dans les yeux, au Sénégal le sourire est une obligation. Mille et une façons de vivre ses traditions, sa foi, son rapport aux autres qui donne une telle richesse à notre monde.

Il est donc aussi important d’être aussi flexible que tolérant tout en sachant rester en adéquation avec ses valeurs.

 

 

 

6.Dou’as

À absolument ne pas négliger, tant cela est efficace. Je vous le dis en connaissance de cause. Il y a celle du voyageur, mais aussi celle que l’on dit quand on entre dans une ville ou un village et elles sont très efficaces.

 

 

 

Conclusion

Sortir de sa zone de confort, voilà ce qu’amène un voyage et encore plus un voyage solo… La planète est si belle, remplie de merveilles et de belles personnes !

Tout est une question de point de vue, d’ouverture d’esprit, de bons sens et de comportement. Il y a bien évidemment des cultures où la femme est perçue de façon différente de la nôtre. Il est donc toujours important de respecter ceci et peut-être d’éviter certaines destinations afin d’éviter des embêtements.

Un voyage solo c’est avant tout de l’introspection, ça permet de repousser ses limites, de s’étonner soi-même de ses capacités d’adaptation, d’améliorer sa confiance. Voyager en solo c’est aussi se rendre plus accessible et plus disponible aux autres et partager encore et toujours.

 

 

Les auberges de jeunesse ont quasiment toutes des dortoirs pour femmes uniquement. Et les Air B&B sont pas mal pour rencontrer des locaux en toute sécurité, comme OummaLOc, par exemple 😉 .

 

Vous souhaitez voyager avec d’autres filles, vous avez de nombreux sites/groupes qui existent pour vous aider dans votre recherchent de co-voyageuse, on vous met le notre :

 

https://www.facebook.com/groups/MuslimOnTheRoadMuslimWomenBackpakers/

 

Je rajoute un lien d’une amie, que je remercie, sur les différents avis juridiques vu les nombreux retour que l’on me fait: http://www.maison-islam.com/articles/?p=209

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le!

 

 

Vous avez voyagé seule? Comment cela s’est passé pour vous ? Vous êtes d’accord avec les points cités ? Vous en avez d’autres ? Partagez avec nous votre expérience juste en dessous.

 

Aller au Forum Au Féminin

Forums Voyage au Féminin

Oh quelle misère ! Aucun sujet n'a été trouvé ici !

Créer un nouveau sujet dans “Voyage au Féminin”

Vos informations:





 

A propos de l'auteur

Sonia Meunier, 40 ans, co-fondatrice de « Muslim On The Road » et de la « Hijra des Meunier », artiste, vivant et travaillant à Tanger au Maroc.

 

 

Articles similaires